Créer son e-commerce : 5 stratégies pour valider vos idées de produits

Créer son e-commerce : 5 stratégies pour valider vos idées de produits

En gĂ©nĂ©ral, la motivation de crĂ©er son e-commerce vient avec une idĂ©e de produits ou services Ă  vendre. Mais comment ĂȘtre sĂ»r de vendre son idĂ©e phare ? Les consommateurs en ont-ils rĂ©ellement besoin ? Vont-ils vous faire confiance ? Ces questions sont lĂ©gitimes au moment de crĂ©er votre site marchand. S’il est impossible d’obtenir 100% de certitude quant Ă  vos produits, il est possible d’attĂ©nuer les risques en validant votre projet au prĂ©alable.

Comment ? Découvrez 5 méthodes pour tester son idée avant de créer son e-commerce !

 

1. Analyser la concurrence

Vous n’ĂȘtes probablement pas la premiĂšre personne Ă  avoir eu cette idĂ©e. Par consĂ©quent, la premiĂšre Ă©tape consiste Ă  rechercher des concurrents pour mieux comprendre la demande et l’attrait potentiel du produit. S’il y a peu de concurrence, c’est plutĂŽt une bonne nouvelle : il y a de la demande et peu d’offres. Par contre, si vous avez Ă©normĂ©ment de concurrents, c’est bon signe pour la demande, mais vous allez devoir prĂ©voir une offre exceptionnelle pour vous dĂ©marquer.

NĂ©anmoins, ne vous arrĂȘtez pas ici pour savoir s’il faut crĂ©er son e-commerce. Pour valider (ou pas) votre projet, Ă©valuez plus en profondeur les compĂ©titeurs potentiels.

 

Évaluer les donnĂ©es clĂ©s des concurrents

Une fois que vous avez listĂ© les principaux concurrents, vous pouvez utiliser des outils en ligne gratuits comme SimilarWeb et SEMrush pour en dĂ©couvrir d’autres.

Cependant, ces plateformes peuvent également fournir des informations supplémentaires, bien utiles pour analyser la faisabilité de votre idée. Vous trouverez les renseignements suivants :

  • Aperçu du trafic
  • GĂ©ographie du trafic
  • Sites Web rĂ©fĂ©rents
  • Mots-clĂ©s de recherche (organique et payĂ©)
  • RĂ©fĂ©rences sociales

AprÚs avoir décomposé ces données, vous commencerez à avoir un meilleur aperçu de la validité de votre projet e-commerce.

 

Se renseigner sur l’anciennetĂ© des concurrents

Les entreprises qui ne font pas d’argent mettent rapidement la clĂ© sous la porte. Vous pouvez utiliser un service tel que WHOIS pour rechercher des informations sur un domaine particulier et voir quand il a Ă©tĂ© enregistrĂ©. De plus, Twitter et Facebook vous montreront les dates de crĂ©ation des comptes. Vous connaĂźtre l’historique de vos concurrents pour savoir si votre idĂ©e e-commerce est viable sur le long terme.

 

VĂ©rifier l’intĂ©rĂȘt du marchĂ©

Quelles sont les retombĂ©es de ces entreprises sur les rĂ©seaux sociaux ? Est-ce qu’elles ont de nombreux abonnĂ©s Ă  leur page ? Est-ce que les consommateurs laissent des commentaires sur Internet, Ă  propos des produits vendus ou de ces entreprises ?

Le suivi social et l’interaction ne sont pas nĂ©cessairement corrĂ©lĂ©s aux ventes, mais ils constituent un indicateur important de l’intĂ©rĂȘt du marchĂ©. L’une des choses les plus importantes Ă  retenir ici est que vous ne pouvez pas vous rĂ©fĂ©rer uniquement au nombre de followers pour jauger l’intĂ©rĂȘt des clients. Il est facile d’acheter des milliers de faux fans Ă  moindre coĂ»t.

C’est pour cette raison que vous devez regarder au-delĂ  du suivi social et vĂ©rifier les interactions.

 

 

2. Comprendre le marché avant de créer son e-commerce

Maintenant que vous avez une meilleure comprĂ©hension de vos concurrents et des indications sur leur performance, il est temps de regarder le marchĂ© d’un peu plus prĂšs.

 

Analyser les tendances du marché

La derniĂšre chose que vous voulez faire est de sauter de pleins pieds dans un marchĂ© en dĂ©clin. Simple d’utilisation et gratuit, Google Trends vous permet de rechercher des mots-clĂ©s liĂ©s au produit ou secteur d’activitĂ© choisi pour crĂ©er votre e-commerce. Vous connaĂźtrez immĂ©diatement son niveau de tendance.

Votre idĂ©e est-elle Ă  la hausse, Ă  la baisse ou stagne-t-elle ? Savoir oĂč va le marchĂ© peut vous aider Ă  prendre une dĂ©cision plus Ă©clairĂ©e.

 

Analyser les recherches

Connaßtre la tendance de votre produit est un bon début. Cependant, allez plus loin en vérifiant le trafic généré par les mots-clés relatifs à votre idée. Combien de personnes recherchent actuellement votre idée de produit chaque mois ? Quelles sont les tendances pour les mois à venir ?

C’est lĂ  qu’intervient l’outil de planification des mot-clĂ©s de Google. Ce dernier vous permet de rechercher des mot-clĂ©s et des expressions associĂ©s Ă  votre produit, puis d’afficher le nombre total de recherches effectuĂ©es pour chaque terme. Vous aurez une meilleure visibilitĂ© de la taille de votre marchĂ© et de la maniĂšre dont elles recherchent vos futurs produits ou services.

 

3. Sonder son marché cible

Avant de crĂ©er son e-commerce, il convient de rencontrer ses potentiels clients pour Ă©laborer sa stratĂ©gie. Le moyen le plus rapide et le moins cher pour enquĂȘter auprĂšs de son marchĂ© est de crĂ©er vous-mĂȘme un sondage, en utilisant un outil comme Survey Monkey.

Il faudra alors le diffuser auprÚs de personnes qui ont le profil de vos clients potentiels. Commencez par vos proches, avant de poster votre sondage dans des groupes Facebook thématiques.

Si besoin, vous pouvez aussi vous tourner vers des services chargĂ©s de diffuser votre enquĂȘte auprĂšs d’un panel correspond Ă  votre cible. Cette mĂ©thode est payante, mais elle vous aide Ă  avoir un aperçu concret de ce que vos prospects recherchent. Ce qui augmente les chances de succĂšs au moment de crĂ©er son e-commerce.

 

4. Créer une campagne de financement participatif

Le crowdfunding est une technique populaire pour tester une idée. Vous aurez le choix entre différents prestataires, comme Ulule, Kickstarter ou KissKissBankBank.

La mise en place d’une campagne de crowdfunding vous aide non seulement Ă  valider votre produit, mais vous permet Ă©galement de collecter de l’argent dĂšs le dĂ©part. Cependant, les opĂ©rations de financement participatif sont gĂ©nĂ©ralement rĂ©servĂ©es aux produits nouveaux / intĂ©ressants ou innovants. Si votre idĂ©e est plutĂŽt de la revente de produits d’une autre marque ou de produits importĂ©s, cette stratĂ©gie de validation n’est pas possible.

 

5. Créer son e-commerce en version test

L’une des mĂ©thodes les plus fiables pour tester la demande consiste Ă  crĂ©er une boutique test. Vous pouvez :

  • Ouvrir un compte vendeur sur des marketplaces comme Amazon, La Redoute ou eBay.
  • CrĂ©er un commerce en dropshipping avec Dropizi pour tester le produit.
  • Utiliser une solution comme Wizishop pour lancer sa boutique rapidement, Ă  moindres frais.
  • Organiser des prĂ©commandes.

Si le succÚs est au rendez-vous, vous pourrez développer votre propre boutique en ligne et commander votre premier stock.

 

Sauter le pas et crĂ©er son e-commerce est une dĂ©marche impressionnante, parfois effrayante, surtout lorsque vous n’ĂȘtes pas sĂ»r de votre idĂ©e de produit. Cependant, en prenant le temps d’analyser vos concurrents, d’étudier le marchĂ© et de tester votre idĂ©e, vous pourrez rĂ©aliser votre rĂȘve de maniĂšre sereine !

Les 6 tendances e-commerce 2019 à suivre !

Les 6 tendances e-commerce 2019 à suivre !

L’e-commerce ne cesse jamais d’évoluer
 Évoluez  avec lui pour conserver vos clients et surtout, pour gagner des parts de marché ! De la rĂ©alitĂ© augmentĂ©e aux chatbots en passant par l’Intelligence Artificielle et les crypto-monnaies, on vous livre aujourd’hui les tendances e-commerce qui feront dĂ©coller vos ventes en 2019.

 

1. La rĂ©alitĂ© augmentĂ©e cible l’e-commerce

Elle a fait son entrĂ©e en 2018, mais elle sera encore plus prĂ©sente en 2019. C’est une technologie qui permet Ă  l’acheteur de choisir des articles simplement en scannant un environnement. Les produits apparaissent pour qu’il puisse les essayer ou les voir en situation rĂ©elle.

Quand un client peut essayer diffĂ©rents looks de maquillage, porter des lunettes, porter un vĂȘtement ou avoir un aperçu des meubles dans sa maison, avant de passer sa commande, cela lui facilite vraiment l’achat
 Ce qui augmente votre chiffre d’affaires !

 

2. Les chatbots, une tendance croissante

C’est le meilleur moyen pour crĂ©er l’interaction et orienter le client ! Un chatbot, ou agent conversationnel, pose des questions aux internautes pour leur fournir des rĂ©ponses adaptĂ©es et une expĂ©rience optimale. C’est l’outil dont vous avez besoin pour comprendre le client et savoir ce qu’il recherche.

Si vous n’ĂȘtes pas convaincu de son utilitĂ©, en 2017, HubSpot rĂ©vĂ©lait que 47 % des consommateurs sont prĂȘt Ă  acheter suite Ă  la recommandation d’un chatbot.

Qu’en sera-t-il pour 2019 ? À vous de voir !

 

3. Les applications mobile e-commerce ont la cote

Selon la FEVAD, 21 % des transactions en ligne ont Ă©tĂ© faites sur un tĂ©lĂ©phone mobile en 2018. En termes de chiffre d’affaires, cela reprĂ©sente 16,8 milliards d’euros. 61 % des consommateurs utilisent leurs portables pour suivre leur achat et 57 % s’en servent pour effectuer des recherches sur un produit.

Les moteurs de recherche conseillent rĂ©guliĂšrement aux e-commerces d’adapter leurs sites de vente, mais ce sont surtout les applications qui ont la cĂŽte. Les utilisateurs parcourent 286 fois plus de produits sur les applications que sur le web depuis leur smartphone.

D’ici 2020, cette industrie atteindra les 189 milliards de dollars de chiffre d’affaires. C’est dire la croissance Ă©vidente que gagneront les entreprises si elles suivent la tendance. Alors, prenez la marche pendant qu’il est encore temps, amĂ©liorez l’expĂ©rience client en la rendant mobile-friendly !

 

4. Les recommandations s’invitent sur votre e-commerce
 

GrĂące Ă  l’Intelligence Artificielle, vous pouvez offrir une meilleure expĂ©rience de shopping Ă  vos clients. En fonction de prĂ©cĂ©dentes donnĂ©es et de leurs comportements d’achat, vous ĂȘtes en mesure de recommander ou suggĂ©rer un produit aux visiteurs. Ces recommandations peuvent ĂȘtre basĂ©es sur la consultation ou l’achat d’un article. VoilĂ  qui personnalise un peu plus l’expĂ©rience des clients et qui augmente les conversions.

 

 

En effet, 45 % des cyberconsommateurs préfÚrent commander sur un site capable de fournir des recommandations personnalisées et 56 % retournent vers un e-commerce capable de personnaliser les suggestions de produits.

 

 

5. L’avùnement de la recherche vocale

50 % des recherches seront vocales d’ici 2020, d’aprĂšs une Ă©tude de ComsCore. Si vous n’avez pas encore pris en compte cette Ă©volution dans votre stratĂ©gie SEO, c’est le moment de vous y mettre ! Surtout que les moteurs de recherche ne vous attendront pas


Google dans la quĂȘte de meilleurs rĂ©sultats pour ses utilisateurs Ă  dĂ©jĂ  enclenchĂ© la machine. Pensez Ă  travailler des expressions « parlĂ©es » et des requĂȘtes plus longues, avec de vĂ©ritables phrases et questions.

 

6. Les portefeuilles numériques se densifient

En France, le nombre d’acheteurs en ligne s’élĂšve Ă  37 millions, ce qui reprĂ©sente un français sur deux. GrĂące Ă  sa carte bancaire, payer en ligne est devenue un geste banal. Les technologies proposĂ©es rendent la transaction facile, rapide et sĂ©curisĂ©e.

Mais comment aller encore plus loin dans la facilitĂ© et la sĂ©curité ? L’e-commerce s’offre un bel avenir avec les portefeuilles virtuels comme Apple Pay ou Android Pay. Ces mĂ©thodes de paiement ne cessent de grandir et d’intĂ©resser les cyberacheteurs.

Quant Ă  la monnaie virtuelle, si elle a eu quelques difficultĂ©s Ă  percer, il se peut que 2019 soit son annĂ©e ! De grands acteurs du e-commerce ont dĂ©jĂ  dĂ©veloppĂ© des partenariats avec des banques virtuelles
 Ce moyen de rĂšglement risque donc de se populariser !

PrĂȘt Ă  embrasser les tendances 2019 ?

 

Peu importe votre expérience en e-commerce, avec ce guide en 6 étapes, vous allez créer une boutique en ligne plus performante que vos concurrents en seulement 90 minutes.

Créez une boutique en ligne en 90 minutes

Lancer son site e-commerce en dropshipping ? Explorons les bases.

Lancer son site e-commerce en dropshipping ? Explorons les bases.

Par « Dropshipping », entendez « livraison directe ». Pour faire simple, c’est un modĂšle qui vous permet de lancer son site e-commerce sans avoir de stock Ă  gĂ©rer. Vous rĂ©fĂ©rencez les produits et c’est le fabricant, ou grossiste, qui s’occupe de les expĂ©dier lorsque vous les vendez. GĂ©nial, n’est-ce pas ?

Voyons ensemble, dùs maintenant, ce qu’est le dropshipping et les avantages de lancer son site e-commerce par ce moyen.

 

Le dropshipping, une association Ă©quitable

Au lieu d’acheter un grand stock de produits, qu’il faudra payer et entreposer, vous vous associez avec un fabricant ou un grossiste. En contrepartie, vous faites la promotion de ses articles sur votre site marchand. Lorsque vous vendez quelque chose, vous passez directement commande auprĂšs de votre fournisseur et il s’occupe d’envoyer les marchandises au client. Au passage, vous prenez une commission sur la commande.

Simple, efficace et direct !

Ce systĂšme vous permet de rĂ©duire suffisamment le capital que vous investissez. Vous n’avez plus besoin de dĂ©penser des milliers d’euros dans l’inventaire ou d’avoir un grand local. Un simple bureau avec un ordinateur suffit Ă  dĂ©marrer votre activitĂ©.


 

Lancer son site e-commerce en dropshipping : peu de risque

Lorsque vous n’avez pas Ă  vous approvisionner Ă  l’avance, vous pouvez offrir plus de produits Ă  votre clientĂšle. Par ailleurs, les risques liĂ©s Ă  la crĂ©ation d’une boutique en ligne s’amenuisent considĂ©rablement. Si les produits ne se vendent pas comme prĂ©vu, vous n’avez pas un stock interminable sur les bras qu’il faudra brader. Lancer son site e-commerce de cette maniĂšre Ă©vite les pertes d’argent ou tout autre risque financier.

Un autre avantage du dropshipping est que disposer d’un entrepĂŽt n’est pas du tout nĂ©cessaire. Tout le stock reste chez votre fournisseur. Ainsi, vous ĂȘtes libĂ©rĂ© des frais de location et de gestion d’un magasin.

Enfin, sans marchandise Ă  gĂ©rer ni Ă  emballer, vous gagnez un temps considĂ©rable pour vous consacrer Ă  votre corps de mĂ©tier : la promotion de votre boutique en ligne. Vous avez le temps de peaufiner vos campagnes de communication, de travailler vos fiches produits et d’organiser des animations commerciales.

 

Le dropshipping : un business en ligne rentable ?

Facile et rapide à mettre en Ɠuvre, oui.

Aisé à gérer, oui.

Peu de prise de risque, oui.

Mais question rentabilitĂ©, c’est sĂ»r que vous pouvez espĂ©rer mieux ! Étant donnĂ© que le fournisseur s’occupe de toute la logistique et que les tarifs que vous pouvez pratiquer sont soumis Ă  une rude concurrence, les marges sont parfois trĂšs faibles.

Bien Ă©videmment, cela va dĂ©pendre des produits proposĂ©s. Pour les articles high-tech, les marges sont minces et se situent entre 5 Ă  10 %. Mais pour les accessoires bon marchĂ©, les gains sont souvent de l’ordre de 100 %. Toutefois, les profits bruts du dropshipping de situent entre 10 et 15 % de marge.

Aujourd’hui, pour rĂ©ussir dans l’e-commerce, il est important d’avoir une proposition de vente unique trĂšs forte. Ce qui s’avĂšre ĂȘtre difficile quand vous vendez les produits d’autres personnes.

Par ailleurs, si vous avez choisi de lancer votre site e-commerce en dropshipping parce que vous voulez investir 0€ dans votre entreprise, comment allez-vous grandir ? Face Ă  la concurrence, vous devez au moins prĂ©voir un budget marketing pour faire connaĂźtre votre site marchand et le placer sur les premiĂšres pages de Google.

 

Lancer son site e-commerce en dropshipping est une bonne idĂ©e si vous n’avez aucune expĂ©rience dans la vente en ligne. Vous pourrez vous former aux bases du e-commerce. Cette stratĂ©gie permet aussi de tester une idĂ©e sans trop risque, pour vĂ©rifier que le produit que vous souhaitez vendre est viable. Dans tous les cas, pour que votre boutique en ligne fonctionne, vous devrez offrir une quantitĂ© importante d’informations avec vos produits, pour vous dĂ©marquer et inciter Ă  l’achat.

 

Créer son site marchand : 8 stratégies pour trouver votre premier produit

Créer son site marchand : 8 stratégies pour trouver votre premier produit

Pour les nouveaux entrepreneurs, crĂ©er son site marchand est un terrain inĂ©dit qui s’avĂšre parfois intimidant. L’un des plus grands dĂ©fis e-commerce est de savoir quel produit vendre en ligne – qu’il s’agisse d’un unique bien ou d’une gamme complĂšte. Surtout qu’avec prĂšs de 200 000 boutiques en ligne en France, il semble presque Ă©vident que tout a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© fait.

Cependant, de nouveaux acteurs Ă©mergent rĂ©guliĂšrement et trouvent le succĂšs, avec des produits innovants ou qui rĂ©pondent aux besoins d’une niche.

Alors, comment pouvez-vous entrer dans l’action ? DĂ©couvrez une liste de huit stratĂ©gies et opportunitĂ©s qui vous aideront Ă  gĂ©nĂ©rer des idĂ©es de produits !

 

1. Trouver des opportunités dans les mots-clés

Ce n’est pas un secret, le trafic de recherche organique est un canal marketing massif.

Rechercher des opportunitĂ©s via les mot-clĂ©s implique de rechercher stratĂ©giquement un produit ou un crĂ©neau en ligne, en fonction des requĂȘtes que les internautes utilisent sur les moteurs de recherche. Bien entendu, pour crĂ©er son site marchand en Ă©vitant la concurrence, il faut aussi prendre en compte le volume de recherche et le niveau de compĂ©tition pour ces requĂȘtes.

Cette approche, assez technique, implique une forte comprĂ©hension du rĂ©fĂ©rencement naturel et des compĂ©tences en recherche de mot-clĂ©s. Si ce n’est pas votre cas, peut-ĂȘtre qu’une formation peut s’avĂšre nĂ©cessaire.

Cette stratĂ©gie est particuliĂšrement utile si vous envisagez de lancer un e-commerce en dropshipping, car les marges rĂ©alisĂ©es sont gĂ©nĂ©ralement assez minces, ce qui rend difficile l’utilisation des canaux publicitaires payants.

 

2. Construire une marque intéressante et unique

Une approche de crĂ©ation de marque diffĂšre Ă©normĂ©ment d’une approche SEO. Cette stratĂ©gie implique de rĂ©aliser une vĂ©ritable Ă©tude de marchĂ©, pour dĂ©velopper une meilleure comprĂ©hension de vos clients et analyser la concurrence, afin de crĂ©er une marque unique qui va marquer l’esprit de vos prospects.

Néanmoins, cette approche est nécessaire si vous comptez créer un produit de toute piÚce ou si vous sélectionnez une activité avec une concurrence féroce.

 

3. Identifier un point de douleur client

RĂ©soudre un point de douleur client a toujours Ă©tĂ© un excellent moyen d’obtenir des ventes. Attention, nous ne parlons pas forcĂ©ment d’une douleur physique, mais cela peut-ĂȘtre le besoin d’atteindre un objectif sportif, professionnel ou personnel.

 

4. Identifier les passions des clients

Lorsque les consommateurs sont passionnĂ©s par quelque chose, ils dĂ©pensent souvent plus d’argent. Les golfeurs sont connus pour dĂ©penser des milliers de dollars pour les meilleurs Ă©quipements, afin d’optimiser leurs performances. Les amateurs de photographie ne lĂ©sinent pas non plus sur les dĂ©penses d’accessoire pour amĂ©liorer leurs clichĂ©s.

Recherchez du cÎté des domaines qui suscitent une forte adhésion pour lancer votre e-commerce !

 

5. Créer son site marchand en fonction de sa propre passion

Vous-mĂȘme, avez-vous une passion ? C’est un premier point de dĂ©part Ă  envisager.

Rester motivĂ© est la clĂ© pour construire et gĂ©rer son entreprise, mĂȘme durant les pĂ©riodes difficiles. CrĂ©er son site marchand en utilisant sa propre passion est un excellent moyen de mettre tout son cƓur Ă  l’ouvrage et d’en assurer la rĂ©ussite. Rappelez-vous du proverbe de Confucius :

Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas Ă  travailler un seul jour de votre vie.

 

6. Rechercher une lacune sur le marché

Trouver une lacune implique d’examiner un produit, un crĂ©neau ou une industrie en particulier pour identifier un problĂšme ou une dĂ©ficience sur laquelle capitaliser. Que pouvez-vous faire diffĂ©remment ou mieux des concurrents ?

Une lacune sur le marché peut prendre la forme :

  • d’une fonctionnalitĂ© de produit Ă  amĂ©liorer ou ajouter
  • d’un marchĂ© peu considĂ©rĂ© par les concurrents
  • d’une capacitĂ© marketing supĂ©rieure

 

7. Considérer son expérience pour créer son site marchand

Avez-vous travaillĂ© dans un secteur particulier et connaissez-vous les avantages et les inconvĂ©nients ? Peut-ĂȘtre que vous avez une compĂ©tence ou une grande expĂ©rience qui vous rend expert sur un sujet particulier.

TransfĂ©rer votre expertise dans votre propre business en ligne est un excellent moyen d’entrer sur le marchĂ© avec force et d’apporter une valeur ajoutĂ©e Ă  vos potentiels clients.

 

8. Capitaliser sur les tendances naissantes

Capitaliser sur une tendance qui vient de naĂźtre peut ĂȘtre payant pour votre e-commerce. En Ă©tant premier (ou presque) sur le marchĂ©, vous pouvez vous tailler une place dans l’esprit des consommateurs et vous Ă©tablir en tant que leader.

Sauter tÎt sur une tendance peut également avoir un impact important sur votre référencement et vous permettre de grimper en premiÚre page des SERPs plus facilement et rapidement.

 

Gardez Ă  l’esprit qu’en raison de la forte concurrence dans les catĂ©gories de produits les plus courantes et les plus populaires, choisir le bon crĂ©neau est dĂ©terminant pour votre succĂšs. N’ayez pas peur de regarder les sous-catĂ©gories de produits et les niches. MĂȘme si un crĂ©neau est un plus petit sous-ensemble, avec moins de clients potentiels, il compense cela par une concurrence faible et un public plus ciblĂ©. Alors, prĂȘt Ă  crĂ©er son site marchand ?
 

Peu importe votre expérience en e-commerce, avec ce guide en 6 étapes, vous allez créer une boutique en ligne plus performante que vos concurrents en seulement 90 minutes.

Créez une boutique en ligne en 90 minutes

Comment créer son magasin e-commerce sans connaissance technique?

Comment créer son magasin e-commerce sans connaissance technique?

Créer son magasin e-commerce est de plus en plus facile ! De nombreuses solutions existent pour vous permettre de lancer votre boutique en ligne sans grandes compétences techniques dans le développement web. Découvrons ensemble 3 options les plus utilisées actuellement sur le marché.

1. Faire appel à des prestataires extérieurs

Sur le web, vous trouverez un nombre impressionnant de professionnels spĂ©cialisĂ©s dans le dĂ©veloppement de site web et notamment de magasin e-commerce. Pour autant, il n’est pas recommandĂ© de faire appel aux services du premier venu ! En effet, cette option implique un coĂ»t particuliĂšrement important (de l’ordre de plusieurs milliers d’euros en fonction de la complexitĂ© de votre demande). N’hĂ©sitez pas donc Ă  bien vous renseigner sur le prestataire que vous aurez sĂ©lectionnĂ© : consultez son portfolio, ses rĂ©fĂ©rences et prenez le temps de discuter avec lui de vive voix.

Si vous ne savez pas comment chercher un développeur web, vous pouvez passer par une plateforme comme Codeur. En postant vos besoins, vous recevrez de nombreux devis à étudier. Vous pourrez aussi consulter le portfolio de chaque freelance et vérifier les notes données par les précédents clients.

2. Utiliser un CMS dédié à la création e-commerce

Le sigle CMS signifie « content management system » que l’on pourrait traduire par « systĂšme de gestion de contenu ». Il s’agit d’un logiciel en ligne, gĂ©nĂ©ralement gratuit, qui vous permet de dĂ©velopper rapidement et « facilement »  votre boutique en ligne. Parmi les plus connus, nous pouvons citer WordPress, Prestashop et Joomla.

Ces solutions proposent des thĂšmes prĂ©dĂ©finis, des extensions et bien d’autres accessoires pour vous aider Ă  crĂ©er un e-commerce Ă  la hauteur de vos besoins. NĂ©anmoins, gardons les guillemets pour facilement, car vous devrez tout de mĂȘme configurer votre magasin e-commerce. Or, sans aucune connaissance technique, vous n’irez pas trĂšs loin dans la personnalisation de votre boutique. Ou alors, apprĂȘtez-vous Ă  passer de nombreuses heures sur les forums d’entraide pour tenter de bidouiller vous-mĂȘme votre site marchand.

3. Se tourner vers les solutions « clé en main »

Vous n’avez aucune connaissance technique ? Optez pour une crĂ©ation e-commerce « clĂ© en main » ! Cette option est largement au niveau des CMS et vous offre un niveau de service de qualitĂ©. Contrairement Ă  la solution prĂ©cĂ©dente, il n’est Ă  aucun moment nĂ©cessaire de modifier le code source de votre site. Tout se fait de maniĂšre intuitive. Ainsi, la prĂ©sentation et la mise en page se font simplement en positionnant les blocs sur la page. Certes, vous serez limitĂ© sur le design, sauf si vous faites appel Ă  un des graphistes travaillant avec la solution choisie.

Si vous choisissez une plateforme comme Wizishop, par exemple, votre boutique en ligne sera livrĂ© avec toutes les options nĂ©cessaires (que vous pourrez activer ou dĂ©sactiver), des formations en ligne et des solutions pour booster votre trafic sur des comparateurs de prix. En quelques heures, votre magasin e-commerce sera configurĂ©, prĂȘt Ă  recevoir ses premiĂšres commandes !

Alors, qu’allez-vous choisir ?

Lancer son e-commerce : maĂźtriser la proposition de vente unique

Lancer son e-commerce : maĂźtriser la proposition de vente unique

Lancer son e-commerce, c’est connaĂźtre la meilleure façon de vous positionner et de positionner vos produits pour vous dĂ©marquer. À l’heure actuelle, les internautes sont dĂ©bordĂ©s d’options, de publicitĂ©s et d’arguments commerciaux. Ils veulent comprendre rapidement ce qui distingue un produit ou une marque d’un(e) autre.

Au moment de créer votre site marchand, il est crucial de déterminer une proposition de vente unique (PVU) pour orienter vos décisions en matiÚre de stratégie de marque et de marketing.
 

Qu’est-ce qu’une proposition de vente unique ?

Une proposition de vente unique est un Ă©noncĂ© que vous choisissez d’incarner. Celui-ci diffĂ©rencie vos produits et votre marque de vos concurrents. La formulation d’une PVU objective aide Ă  cibler votre message, influence votre image de marque, la rĂ©daction publicitaire et d’autres dĂ©cisions marketing.

Au fond, votre proposition de vente doit rĂ©pondre Ă  la question que tout client se pose lorsqu’il rencontre une nouvelle marque :

« Qu’est-ce qui vous diffĂ©rencie de la concurrence ? »

 

Comment construire une proposition de vente unique avant de lancer son e-commerce ?

Votre PVU s’appuie sur vos forces et sur ce qui rend votre marque ou votre produit unique et prĂ©cieux pour vos clients. Être « unique » est rarement une proposition de vente suffisante. Vous devez vous diffĂ©rencier autour d’un aspect ou d’une valeur qui intĂ©resse votre public cible.

Une PVU convaincante est :

  • Affirmatif, mais dĂ©fendable : Une position spĂ©cifique qui vous force Ă  faire valoir vos arguments contre des produits concurrents est plus mĂ©morable qu’une position gĂ©nĂ©rique, comme « nous vendons des produits de haute qualité ».
  • En lien avec les valeurs de votre cible : « Unique » ne comptera pas pour grand-chose si ce n’est pas quelque chose qui intĂ©resse vraiment vos clients cibles. Trouvez des termes qui font appel Ă  des valeurs, comme « familial », « eco-friendly », « à la pointe de la technologie », « naturel », etc.
  • Plus qu’un slogan : Bien qu’un slogan soit un moyen de communiquer votre proposition de vente unique, c’est aussi quelque chose que vous pouvez incarner dans d’autres domaines de votre entreprise, de votre politique de retour Ă  votre chaĂźne logistique. Si vous choisissez un positionnement « eco-friendly », veillez Ă  le respecter au sein de vos bureaux, avec une gestion parfaite des dĂ©chets, l’utilisation de matĂ©riaux recyclables, etc.

Ce n’est pas nĂ©cessairement ce que vous vendez qui doit ĂȘtre unique, mais le message sur lequel vous choisissez de vous concentrer. Il doit absolument ĂȘtre diffĂ©rent des messages vĂ©hiculĂ©s par les concurrents.
 

Quels critùres n’entrent pas dans une proposition de vente unique ?

Des offres de marketing spĂ©cifiques – comme une remise de 10 %, la livraison gratuite, un service Ă  la clientĂšle 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, ou une politique de retour ferme – ne constituent pas des Ă©lĂ©ments de votre PVU.

Aussi convaincants et efficaces que soient ces arguments, ils ne sont pas uniques en soi. La plupart de vos concurrents les proposent aussi. Et si ce n’est pas le cas, ils peuvent aisĂ©ment les copier.
 
Une PVU n’est pas seulement la phrase d’en-tĂȘte de votre page d’accueil. C’est une position que votre entreprise prend dans son ensemble et qui peut ĂȘtre intĂ©grĂ©e Ă  vos produits, Ă  votre marque, Ă  l’expĂ©rience que vous offrez et Ă  tout autre point de contact que vos clients ont avec vous.

N'attendez plus pour créer votre ecommerce !

CrĂ©ez votre site e-commerce maintenant et profitez de 15 jours d’essais gratuits.

Création ecommerce : bien choisir le nom de domaine de son site

Création ecommerce : bien choisir le nom de domaine de son site

Le nom de domaine… En voilĂ  un Ă©lĂ©ment important au moment de se lancer dans la crĂ©ation ecommerce. Comment bien le choisir ? DĂ©couvrez nos conseils.
 

Nom de domaine : un choix hautement stratégique

Pour un magasin physique, le nom de l’enseigne reflĂšte le style de boutique. Ce dernier est toujours choisi avec soin et parcimonie. Pour le nom de domaine, c’est la mĂȘme chose ! Celui-ci s’avĂšre ĂȘtre, en quelque sorte, l’enseigne de votre site e-commerce. Souvent trĂšs impatient de dĂ©marrer son activitĂ©, on minimise l’impact de cette URL principale. Erreur ! Prenez bien le temps d’y rĂ©flĂ©chir et n’hĂ©sitez pas Ă  soumettre vos idĂ©es auprĂšs de vos proches ou de votre future Ă©quipe.
 

Écrivez, notez, organisez

Que ce soit sous forme de carte, de notes, de phrases ; sur papier ou en format numĂ©rique,  pensez Ă  noter toutes les idĂ©es qui vous viennent Ă  l’esprit. Vous verrez, si vous commencez par travailler votre business plan, avant de choisir le nom de domaine, elles seront nombreuses.

Pensez Ă©galement Ă  demander conseils Ă  votre famille et Ă  vos amis. Sans parler de les mettre au travail, un mot ou une expression (parfois lancĂ© sur le ton de la rigolade) peut vous aider Ă  avancer. À un moment donnĂ©, faĂźtes le point : classez, Ă©liminez, reformulez, recommencez, laissez reposer vos notes et revenez-y en temps voulu. Vous l’avez compris, ce n’est pas en un jour que se choisit un nom de domaine efficace.

 

 

L’influence d’un nom de domaine sur le rĂ©fĂ©rencement du site

Les rĂšgles du rĂ©fĂ©rencement ne cessent d’Ă©voluer. Il n’y a pas si longtemps de cela, il Ă©tait impĂ©ratif que votre nom de domaine soit composĂ© avec des mots-clĂ©s. Aujourd’hui, cela n’est plus indispensable. Peut-ĂȘtre que demain, cela va encore changer… Difficile de savoir avec Google !

Par conséquent, nous vous conseillons un nom de domaine à la fois : simple, court, facile à prononcer et évocateur de votre activité.

Ainsi, ces différents critÚres faciliteront la mémorisation de votre site.
 

La disponibilité du nom de domaine disponible

Vous avez trouvĂ© le nom de domaine idĂ©al. Youpi ! NĂ©anmoins, attention avant d’aller plus loin : vĂ©rifiez la disponibilitĂ© du nom de domaine choisi. Si, par malchance, cette adresse est dĂ©jĂ  prise, ne laissez pas immĂ©diatement tomber. Il vous est peut-ĂȘtre possible de faire varier lĂ©gĂšrement votre nom de domaine, sans oublier de vĂ©rifier les diffĂ©rentes extensions (un NDD peut-ĂȘtre pris en .com et libre en .fr, par exemple).

 
Vous avez aussi la possibilitĂ© de vous renseigner sur le rachat d’un nom de domaine. Attention, cela peut trĂšs vite faire une belle somme ! Dans ce cas, mieux vaut changer son choix : vous aviez sĂ»rement eu plusieurs idĂ©es !
 

Créer son site marchand : comment rédiger un cahier des charges ?

Créer son site marchand : comment rédiger un cahier des charges ?

CrĂ©er son site marchand est une opĂ©ration dĂ©licate qui peut sembler trĂšs complexe lorsqu’on ignore les bonnes pratiques et qu’on s’attaque directement au lancement du site. En effet, l’étape la plus importante, avant de lancer son e-commerce, est la rĂ©alisation d’un cahier des charges. Ce document dĂ©taille tous les besoins du projet qu’ils soient fonctionnels ou techniques. Au vu de son importance, il est primordial de produire un document de qualitĂ© qui remplira pleinement ses fonctions.
 

L’identification des besoins : le premier pas vers le cahier des charges

Avant de se mettre Ă  la rĂ©daction du cahier des charges, une premiĂšre Ă©tape consiste Ă  identifier les besoins de votre e-commerce. Il est aussi nĂ©cessaire de reformuler ces besoins en livrables, c’est-Ă -dire en rĂ©alisations concrĂštes. Par consĂ©quent, il faut s’assurer d’avoir les exigences adaptĂ©es au projet. Cet exercice vous permettra d’estimer facilement la faisabilitĂ© du projet et d’Ă©tablir la planification nĂ©cessaire pour crĂ©er son site marchand.
 

Les différentes parties du cahier des charges

Pour lancer son e-commerce, on dispose gĂ©nĂ©ralement de quelques bribes d’informations sur nos objectifs. Cependant, ces donnĂ©es sont souvent incomplĂštes, tant que vous n’avez pas pris la peine de tout coucher par Ă©crit. C’est Ă  ce niveau qu’intervient alors le cahier des charges. Ce document formalise tous les Ă©lĂ©ments qui interviendront dans la conception de votre boutique en ligne. Le cahier des charges e-commerce agit comme une feuille de route, pour vous aider Ă  chaque Ă©tape du projet. Il servira Ă©galement de document contractuel si vous dĂ©cidez de faire appel Ă  des prestataires externes pour crĂ©er votre site marchand.

Voici les parties principales :
 

Le cadre du projet

CrĂ©er un site marchand s’appuie forcĂ©ment sur un contexte et des besoins prĂ©cis. Dans ce chapitre, l’objectif est de prĂ©senter l’entreprise, faire un rĂ©sumĂ© de votre projet, Ă©noncer les enjeux et objectifs sur le court et le long terme.
 

Le Benchmark

Aussi appelĂ©e « Analyse de la concurrence », ce chapitre offre un tour d’horizon des sites concurrents, leurs points faibles et leurs points forts. Au moment de lancer son e-commerce, vous devez ĂȘtre capable de vous positionner par rapport Ă  l’univers concurrentiel.
 

Les considérations marketing

Cette section permet de se reprĂ©senter la cible de vos produits ou services, leurs caractĂ©ristiques socio-dĂ©mographiques et comportementales. Autrement dit, vous y dĂ©finissez le profil de vos prospects. NĂ©anmoins, pensez aussi Ă  recenser leurs habitudes de consommation, les endroits oĂč ils consomment l’information, ce qu’ils attendent d’une marque, etc. Tous ces Ă©lĂ©ments vous aideront lors de la crĂ©ation de vos contenus et au moment de lancer des campagnes marketing.
 

La conception graphique

Quelle sera la couleur dominante de votre charte graphique ? Avez-vous dĂ©jĂ  un logo ? Quelles seront les polices utilisĂ©es ? La rĂ©ponse Ă  ces questions permet de dĂ©crire la charte graphique Ă  ceux qui vont crĂ©er votre site marchand. Attention, n’oubliez pas que les couleurs choisies reflĂštent vos valeurs. Une charte graphique donne des indices, aux internautes, sur la qualitĂ© de vos produits, votre activitĂ© et les composantes de votre culture d’entreprise.

Par exemple, le rouge est souvent ressenti comme agressif, il convient alors aux marques de sport. Le bleu ou le gris sont souvent synonymes de technologie, tandis que le marron ou le noir reflĂštent une image de luxe.
 

Les spécifications techniques pour créer son site marchand

Quelle plateforme de crĂ©ation allez-vous choisir ? Il existe diffĂ©rentes solutions : WordPress, Wizishop, Prestashop, Magento… Par ailleurs, pour crĂ©er son site marchand, vous aurez besoin d’ajouter plusieurs fonctionnalitĂ©s qui vont dĂ©pendre de votre activitĂ© et de vos besoins. C’est l’endroit oĂč les lister, pour ĂȘtre sĂ»r de ne pas les oublier !
 

Le budget

Quel est votre budget ? Dans cette partie, vous devez rĂ©pertorier les fonds dont vous disposez (fonds propres, emprunts bancaires…) et les dispatcher entre vos postes. Vous devrez allouer un budget pour la crĂ©ation du site, la communication, l’achat du stock, le rĂšglement des prestataires, etc. Cela vous permettra d’avoir une vision prĂ©cise du budget est d’Ă©viter de le dĂ©passer… ou d’oublier un poste de dĂ©pense.

 

Le cahier des charges permet de crĂ©er son site marchand et d’obtenir un produit final fidĂšle au site web que vous aviez en tĂȘte. Si vous avez besoin de plus de dĂ©tails sur la maniĂšre de rĂ©aliser et structurer votre cahier des charges e-commerce, nous vous invitons Ă  lire cet article de Wizishop, trĂšs complet sur le sujet.

Lancer son e-commerce : 3 rÚgles pour assurer sa réussite

Lancer son e-commerce : 3 rÚgles pour assurer sa réussite

Lancer son e-commerce, voici une vraie bonne idĂ©e pour la fin de l’annĂ©e 2018 (ou comme rĂ©solution 2019 !). D’aprĂšs le rapport annuel de la FEVAD, plus de 85% des internautes ont effectuĂ©s un achat en ligne cette annĂ©e. Ce qui reprĂ©sente, en France, un marchĂ© d’environ 37 millions d’acheteurs. A noter que la part des commandes sur mobile ne cesse d’augmenter : 21% des transactions sont dĂ©sormais rĂ©alisĂ©es sur smartphone ou tablette.

Alors, comment assurer votre réussite au moment de lancer son e-commerce ?
 

Réfléchir à sa stratégie globale avant de lancer son e-commerce

Bien que lancer son e-commerce peut s’avĂ©rer rentable, le marchĂ© de la vente en ligne est caractĂ©risĂ© par une concurrence trĂšs forte. Avec prĂšs de 200 000 sites marchands français, vous devrez mener des Ă©tudes pour trouver une stratĂ©gie de dĂ©marcation.

PremiĂšrement, pensez Ă  dĂ©finir dans quel concept vous souhaitez investir. SĂ©lectionnez des produits tendance ou adressĂ©s Ă  une niche de consommateurs. Ensuite, il est essentiel de mener une Ă©tude de marchĂ©, afin de connaĂźtre les sites concurrents, les clients cibles avec leurs attentes et analyser la demande. La rĂ©daction de votre business plan s’en suivra pour mettre en place tous les Ă©lĂ©ments stratĂ©giques et financiers, afin de mener Ă  bien votre projet. Le business plan vous aide Ă  Ă©tablir une stratĂ©gie marketing performante, mais aussi Ă  gĂ©rer au mieux votre future entreprise dans son intĂ©gralitĂ©.

Par la suite, pensez à choisir un statut juridique et procéder aux démarches administratives pour obtenir un statut légal.
 

Savoir se démarquer pour lancer son e-commerce avec succÚs

Avec prĂšs de 200 000 boutiques en ligne, vous devrez ĂȘtre au top dans tous les aspects de votre projet, pour vous dĂ©marquer et attirer des consommateurs. Tout d’abord, il faut miser sur la qualitĂ© des produits ! Le choix des consommateurs se focalise toujours sur le niveau de la gamme proposĂ©e. Ces derniers recherchent toujours le meilleur rapport qualitĂ©/prix, ce qui ne veut pas forcĂ©ment dire les biens les moins coĂ»teux.

A cet effet, établir un rapport qualité-prix optimal est trÚs important pour votre réussite. Afin de parvenir à un compromis vendeur entre niveau de gamme et tarif, trouvez le meilleur fournisseur pour assurer votre rentabilité. Ce dernier doit devenir un partenaire de confiance, toujours présent pour vous aider à proposer des produits innovants et qualitatifs.

Enfin, le mode de paiement en ligne est aussi une mĂ©thode pour vous dĂ©marquer. Proposer plusieurs solutions pour contenter un maximum de clients, sans oublier la sĂ©curitĂ©. Il existe de nombreux prestataires qui ont la confiance des internautes : Paypal, Amazon Pay, Stripe… Sans oublier les virements bancaires ou les chĂšques.

De mĂȘme pour la livraison : certains internautes sont pressĂ©s, d’autres ne peuvent recevoir de colis Ă  la maison… Faites-en sorte de combler les attentes de tous : en plus de la livraison standard, proposez des livraisons expresses, le dĂ©pĂŽt en relais colis, etc.

 

Miser sur les techniques marketing pour promouvoir sa boutique en ligne

Puisqu’il s’agit d’un commerce sur internet, la meilleur solution pour promouvoir son business en ligne est d’utiliser les canaux digitaux. NĂ©anmoins, avant de lancer vos campagnes, assurez-vous que votre site soit ergonomique, le tunnel de conversion le plus court possible et la navigation trĂšs fluide.

Lorsque vous ĂȘtes sĂ»r que votre e-commerce est parfaitement en place, vous pouvez lancer diffĂ©rentes opĂ©rations sur les rĂ©seaux sociaux, via emailing, sur Google Adwords ou avec des influenceurs. Afin de booster rĂ©guliĂšrement le trafic sur votre boutique en ligne, n’oubliez pas de crĂ©er des animations commerciales : concours, codes de rĂ©duction, ventes flash, ventes privĂ©es…

Wizishop : les 8 avantages clé de la solution

Wizishop : les 8 avantages clé de la solution

Comment lancer son e-commerce rapidement avec Wizishop ? Avec cette solution clĂ©-en-main, vous pouvez crĂ©er une boutique en ligne plus vite que l’éclair ! DĂ©couvrons ensemble les avantages de Wizishop et son fonctionnement pour les e-commerçants en herbe.
 

1. Payer à hauteur de votre chiffre d’affaires

Wizishop ne vous demande aucuns frais pour l’inscription. Vous pouvez crĂ©er et peaufiner votre site comme vous le voulez, et tout ça gratuitement, pendant 15 jours. AprĂšs, vous aurez le choix entre 3 forfaits :

Comme vous pouvez le constater, la premiĂšre offre est trĂšs abordable, mĂȘme pour les dĂ©butants : 27€/mois et 2% de votre chiffre d’affaires. Avec ce forfait, vous pouvez commencer Ă  vendre rapidement et tester votre idĂ©e. Si celle-ci dĂ©colle, vous pourrez augmenter progressivement votre abonnement et diminuer la commission de Wizishop. Parfait, n’est-ce pas ?
 

2. Un coach gratuit

Vous vous lancez dans l’e-commerce et vous n’y connaissez pas grand chose ? Wizishop vous propose de nombreux supports, mais aussi un accompagnement gratuit par des experts en e-commerce. Ces coachs vous guideront pour la mise en place de votre site. Ils vous suivront tout au long de la vie de votre boutique en ligne, pour vous aider Ă  vendre plus.
 

3. La liberté graphique

Vous ĂȘtes libres de choisir le design de votre e-commerce, selon vos goĂ»ts, votre activitĂ© et vos valeurs. Un grand choix de thĂšmes gratuits (et personnalisables) vous est proposĂ©. Mais vous pouvez aussi faire une commande sur mesure auprĂšs des graphistes de Wizishop. Tout sera mis en Ɠuvre pour que votre choix graphique soit celui que vous recherchez.

 

 

4. La prise en charge du référencement naturel (SEO)

Pour que votre e-commerce soit correctement rĂ©fĂ©rencĂ© lors des recherches sur Google, travailler son rĂ©fĂ©rencement naturel est obligatoire. Il vous apportera du trafic qualifiĂ© et donc plus de ventes. Il est indispensable de s’en occuper pour doubler vos concurrents. Cependant, pour correctement se positionner dans les moteurs de recherche, la structure du site et des pages doit ĂȘtre optimale. Avec Wizishop, vous pouvez facilement travailler vos mots-clĂ©s, afin d’apparaĂźtre sur des requĂȘtes spĂ©cifiques.
 

5. Un hébergement professionnel

Un site marchand demande des ressources d’hĂ©bergement assez importantes. Wizishop inclus un hĂ©bergement professionnel et rapide dans ses offres. De plus, leur Ă©quipe assure une maintenance 24 heures sur 24, du lundi au dimanche. La plateforme prend aussi soin de sauvegarder rĂ©guliĂšrement toutes vos donnĂ©es. On n’est jamais trop prudent !
 

6. Un nombre impressionnant de fonctionnalités gratuites

Avec plus de 385 fonctions mises Ă  votre disposition, vous pouvez crĂ©er l’e-commerce de vos rĂȘves. Des outils marketing aux fonctionnalitĂ©s supplĂ©mentaires de gestion, en passant par des extensions dĂ©diĂ©es au SEO, aux options de livraison, Ă  l’indexation sur les places de marchĂ©… vous ne manquerez de rien !
 

7. Un e-commerce adapté aux mobiles

Toutes les boutiques en ligne crĂ©Ă©es avec WiziShop disposent d’une version optimisĂ©e pour les smartphones et les tablettes. Vos visiteurs peuvent commander depuis n’importe oĂč sur votre site marchand.
 

8. Le nécessaire pour vos réseaux sociaux

Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram
 Sur quels rĂ©seaux sociaux ĂȘtes-vous ? WiziShop met Ă  votre disposition des fonctions pour encourager le suivi sur vos pages, ainsi que le partage de vos produits ou articles de blog. Vous pourrez mĂȘme intĂ©grer un chat Facebook sur votre boutique. GĂ©nial, n’est-ce pas ?
 

Retenez une chose : Wizishop ne gagne de l’argent que si vous en gagnez. Ils mettront donc tout en Ɠuvre pour vous aider. C’est l’alliĂ© idĂ©al pour lancer son e-commerce et dĂ©marrer une nouvelle vie !