Création e-commerce : comment rédiger de super descriptifs produits ?

Création e-commerce : comment rédiger de super descriptifs produits ?

AprĂšs la crĂ©ation e-commerce vient une Ă©tape importante pour vendre vos premiers produits : la rĂ©daction des descriptifs. Tout rĂ©side dans ce texte. Une fiche produit complĂšte et pertinente peut rĂ©vĂ©ler le potentiel d’un objet aussi banal qu’une chaussette, par exemple. Une rĂ©daction convaincante est une compĂ©tence puissante qui vous aidera Ă  amĂ©liorer vos ventes.

Alors, comment rĂ©diger d’excellentes fiches produit lors de la crĂ©ation de votre e-commerce ?
 

PremiĂšre Ă©tape : l’inspiration

Avant d’Ă©crire un excellent texte, vous devez lire. Pas seulement les notes du fabricant ou les fiches techniques du produit. Effectuez d’autres recherches. Que ce soit dans les livres, les journaux, internet, le but est de vous informer au maximum sur le produit, ses caractĂ©ristiques, ses utilisations, etc.

Vos concurrents peuvent aussi ĂȘtre une prĂ©cieuse source d’inspiration. Il est important de regarder ce qu’ils font
 afin de faire encore mieux !

 

DeuxiÚme étape : comprendre ses prospects

Concentrez-vous sur votre produit et Ă  qui vous voulez le vendre. Aiguisez vos arguments de façon claire et prĂ©cise. Dirigez les visiteurs Ă  l’aide d’un texte bien Ă©crit, racontez une histoire pertinente, adressez-vous Ă  leurs valeurs. Assurez-vous que les caractĂ©ristiques du produit sont Ă©videntes pour tout client potentiel et qu’elles rĂ©pondent Ă  leurs besoins.

Voilà pourquoi il est essentiel, lors de la création e-commerce, de bien déterminer le profil de vos buyers persona.

 

TroisiÚme étape : rédiger un brouillon

Commencez Ă  prendre des notes sur les idĂ©es qui vous viennent Ă  l’esprit pour transformer une description de produit de 50 mots en une histoire d’au moins 300 mots.

Posez-vous des questions ou imaginez celles posées par de potentiels clients, pour rester inspiré et donner un maximum de détails sur tous les aspects du produit. Cherchez à savoir pourquoi le produit est lancé et son utilité. Rappelez les avantages du produit et mettez un accent important sur ses caractéristiques les plus importantes.

Si l’idĂ©e d’Ă©crire un aussi long rĂ©cit vous semble ambitieuse, vous pouvez faire appel Ă  un rĂ©dacteur web freelance.

 

Afin d’assurer le succĂšs de votre e-commerce, un client doit disposer de toutes les informations dont il a besoin prendre sa dĂ©cision. Mais faites attention Ă  ne pas ĂȘtre trop complaisant et Ă  survendre un produit. De plus, il n’est pas nĂ©cessaire que la copie du produit soit amusante ou informative. Elle doit avant tout ĂȘtre riche en informations. Mais vous pouvez aussi dĂ©cider d’inclure le meilleur de ces deux mondes pour rĂ©diger un descriptif en bĂ©ton !

 

Pour aller plus loin sur le sujet…

Comment créer la page produit idéale ?

Dans ce guide, dĂ©couvrez 16 conseils sous forme d’outils schĂ©matisĂ©s pour mieux rĂ©diger les fiches produits de votre e-commerce.

11 étapes pour créer son e-commerce performant en une année

11 étapes pour créer son e-commerce performant en une année

Faire un achat sur un site de vente en ligne est tellement simple aujourd’hui. En quelques clics, vous visitez le site, vous remplissez votre panier et vous payez votre achat ; un livreur sonne ensuite à votre porte pour vous remettre votre commande.

C’est tellement simple que beaucoup ne rĂ©alisent pas que, de l’autre cĂŽtĂ© du dĂ©cor, il faut fournir Ă©normĂ©ment de travail. Si vous comptez vous lancer dans l’e-business, prenez le temps de dĂ©couvrir ces 11 Ă©tapes pour crĂ©er un e-commerce performant en un an. Vous vous Ă©viterez ainsi une grande dĂ©sillusion
 et des factures impayĂ©es !

 

1. Acheter un nom de domaine

Cette Ă©tape est assez simple. Vous avez besoin d’un nom de domaine qui identifie parfaitement votre marque. La rĂ©flexion concernant le nom Ă  choisir est la mĂȘme que celle concernant votre raison sociale. Le domaine doit ĂȘtre cohĂ©rent, court et facile Ă  retenir.

 

2. Trouver un développeur pour créer son e-commerce

Le développeur est un partenaire crucial pour la création e-commerce. Si vous voulez lancer votre site dans un laps de temps relativement court et de maniÚre professionnelle, choisissez avec soin votre webmaster.

Vous devrez :

  • Évaluer les sites qu’il a dĂ©jĂ  rĂ©alisĂ©s pour vous faire une idĂ©e sur son travail.
  • DĂ©finir un dĂ©lai pour la rĂ©alisation du site e-commerce.
  • Analyser sa crĂ©ativitĂ©.
  • VĂ©rifier si le dĂ©veloppeur a de l’expĂ©rience avec le CMS que vous avez sĂ©lectionnĂ©.

 

3. Obtenir tous les documents nécessaires pour exercer en toute légalité

Pour crĂ©er son e-commerce, il faut ĂȘtre immatriculĂ© et avoir un numĂ©ro de SIRET. Vous devez :

  • Enregistrer votre entreprise
  • Obtenir une licence de vendeur et commencer Ă  examiner les questions juridiques liĂ©es Ă  votre entreprise.
  • Communiquer avec un avocat ou un comptable pour vous aider dans la crĂ©ation e-commerce. Certes, vous devrez payer des honoraires, mais ce n’est rien comparĂ© Ă  ce que vous aurez Ă  dĂ©bourser si, par mĂ©garde, vous vous retrouvez en conflit avec la loi.

 

4. SĂ©lectionner la plateforme d’hĂ©bergement de votre e-commerce

Pour gagner du temps et de l’argent, choisissez une plateforme de commerce Ă©lectronique populaire. Les plus utilisĂ©es sont Shopify, WooCommerce et BigCommerce. La plupart des dĂ©veloppeurs les connaissent bien, ce qui facilite l’intĂ©gration des plugins, le traitement des paiements, l’implĂ©mentation de la charte graphique…
 

Chez CrĂ©er-ecommerce.fr, nous vous recommandons chaudement l’hĂ©bergeur IPFixe, qui propose de nombreux forfaits Ă©volutifs et un service-client rĂ©actif.

 

5. Trouver un thĂšme qui correspond Ă  la vision de votre e-commerce

Toujours dans le but de gagner du temps, vous pouvez acheter un thùme de ThemeForest. Plus de 28 000 modùles et thùmes de sites Web sont disponibles sur cette plateforme à partir de 2€.

Ne rĂ©inventez pas la roue. PlutĂŽt que de construire votre site Ă  partir de zĂ©ro, tĂ©lĂ©chargez un modĂšle dĂ©jĂ  prĂȘt sur un site spĂ©cialisĂ©.

 

6. Obtenir une interface de paiement

Vous ĂȘtes-vous dĂ©jĂ  demandĂ© comment les paiements par carte de crĂ©dit Ă©taient acceptĂ©s sur les sites e-commerce ? C’est par le biais d’une passerelle de paiement et aussi d’un gestionnaire de carte de crĂ©dit.

Cette interface vous permettra d’accepter la carte bleue directement sur votre site et donc, d’augmenter vos conversions.  Des passerelles comme authorize.net ou 2Checkout.com offre d’excellentes options en la matiĂšre.

Bien entendu, proposez aussi d’autres solutions comme Paypal, Stripe ou Amazon Pay.

 

7. Commander vos emballages et dĂ©terminer les options d’expĂ©dition

Avant de crĂ©er son e-commerce, vous devrez savoir oĂč seront stockĂ©s et comment seront expĂ©diĂ©s vos articles. Voici quelques questions qui vous aideront :

  • Allez-vous utiliser la livraison directe ou plutĂŽt stocker vos articles dans un entrepĂŽt ?
  • Utiliserez-vous La Poste, TNT, Chronopost ou UPS pour assurer l’expĂ©dition ? Vous pouvez choisir plusieurs prestataires pour offrir davantage d’options Ă  vos clients.
  • De quelle taille d’emballage avez-vous besoin ?
  • Y a-t-il des restrictions d’expĂ©dition sur les produits que vous vendez ?

Il est essentiel d’ĂȘtre prĂȘt Ă  envoyer vos premiĂšres commandes et, si possible, de proposer un service de livraison parfait, qui conviendra Ă  tous vos clients.

 

8. Mettre votre site Web en ligne

Mettez votre site en ligne, mĂȘme si vos produits ne sont pas encore disponibles. Demandez Ă  votre dĂ©veloppeur de crĂ©er une page d’accueil, une page « A propos de nous » et une page de contact. Cette prĂ©sence en ligne vous donnera de la lĂ©gitimitĂ© et rassurera vos fournisseurs.

 

9. S’occuper du rĂ©fĂ©rencement

Vous voulez ĂȘtre bien positionnĂ© dans les moteurs de recherche ? Il est temps de crĂ©er une stratĂ©gie de rĂ©fĂ©rencement efficiente ! Comment faire ?
 

 

On vous recommande de tĂ©lĂ©charger gratuitement le « Guide de dĂ©marrage relatif Ă  l’optimisation du rĂ©fĂ©rencement (SEO) » Ă©ditĂ© par Google himself ! Celui-ci vous explique tout ce qu’il faut savoir pour booster la visibilitĂ© de votre e-commerce.

 

 

10. Optimiser votre stratégie marketing

Vous allez devoir faire connaĂźtre votre e-commerce. Pour ce faire, misez sur toutes les techniques marketing connues et approuvĂ©es : forte communication sur les rĂ©seaux (misez sur Instagram, Facebook et Pinterest), animation d’un blog, stratĂ©gie emailing
 N’oubliez pas le marketing d’influence, particuliĂšrement efficace pour accroĂźtre votre notoriĂ©tĂ©.

 

Pour tout savoir sur le marketing digital et son importance au moment de créer son e-commerce, on vous recommande le « Guide ultime du Digital Marketing » par Marketo, une des plateformes de marketing automation les plus connues. Gratuit, ce guide met à votre disposition toutes les informations pour optimiser votre communication digitale.

 

 

11. Lancer une campagne Google Shopping

Lorsque votre site sera quasiment prĂȘt, pensez Ă  configurer une campagne Google Shopping. Cette Ă©tape, mĂȘme si elle a un coĂ»t, est trĂšs importante pour votre rĂ©fĂ©rencement. Vous verrez que le retour sur investissement sera trĂšs intĂ©ressant et vous permettra d’accroĂźtre significativement votre chiffre d’affaires.
 

Et si vous avez besoin de plus d’informations sur Google Shopping, nous avons aussi un livre blanc, gratuit, pour vous aider : RĂ©ussissez sur Google Shopping. 

 

 

 

CrĂ©er son e-commerce demande Ă©normĂ©ment de travail. Maintenant, vous savez Ă  quoi vous attendre et vous ĂȘtes pleinement prĂ©parĂ© pour lancer votre site et en faire une belle rĂ©ussite.
 
 

Abandon e-commerce : Pourquoi vos visiteurs ne deviennent pas des clients ?

Abandon e-commerce : Pourquoi vos visiteurs ne deviennent pas des clients ?

Trop souvent, les entreprises surveillent les visites qu’elles reçoivent au lieu d’analyser leur taux de conversion. Ce comportement peut nuire Ă  votre e-commerce, car il ne tient pas compte de la question de l’abandon. Or, pour la rentabilitĂ© de votre boutique en ligne, il est essentiel de conserver un maximum de visiteurs, pour les transformer en consommateurs.
 

Qu’est-ce qu’un abandon ?

Sur un e-commerce, le terme « Abandon » dĂ©signe le fait de quitter votre e-commerce avant d’y avoir rĂ©alisĂ© un achat. En tant que gĂ©rant d’une boutique en ligne, vous devez comprendre les raisons pour lesquelles un utilisateur abandonne votre boutique avant d’acheter un produit.

 

 

Les raisons d’un abandon e-commerce

Plusieurs raisons peuvent expliquer que vos visiteurs quittent rapidement votre e-commerce. Voici notre top 12 :

  1. Le site ne se charge pas assez rapidement
  2. Le design du site n’est ni ergonomique ni professionnel
  3. La navigation est difficile
  4. Le contenu est trop long, difficile Ă  lire
  5. Les renseignements ne sont pas pertinents et n’aident pas le visiteur à faire son achat.
  6. Ou pire, les fiches produit ne sont pas du tout remplies
  7. Le site comporte des Ă©lĂ©ments d’atmosphĂšres irritants, comme des visuels flash ou de la musique
  8. Les images sont trop lourdes et ne se chargent pas
  9. Le service client n’est pas rĂ©actif ou ses horaires d’ouverture sont trop restreints
  10. L’e-commerce ne propose pas de programme fidĂ©litĂ©
  11. Les frais de port sont trop élevés
  12. Le site n’inspire pas confiance

 

La liste est loin d’ĂȘtre complĂšte, mais vous comprenez le principe ! Pour Ă©viter l’abandon, il est essentiel de voir la conception du site du point de vue du client. La question universelle pour chaque projet est : « Comment pourrions-nous rendre cela plus facile pour les clients ? » En mettant l’accent sur cette approche, vous Ă©viterez les abandons pour, au contraire, favoriser les conversions !

Pour aller plus loin sur le sujet…

Quelles solutions pour remédier à l'abandon de panier e-commerce ?

Un livre blanc qui aborde la question complexe de l’abandon du panier e-commerce, et comment y remĂ©dier.

Créer son e-commerce : 5 éléments pour choisir son hébergeur

Créer son e-commerce : 5 éléments pour choisir son hébergeur

Au moment de crĂ©er son e-commerce, attendez-vous Ă  devoir prendre certaines dĂ©cisions importantes. Vous devrez choisir un nom de domaine, le design du site et d’autres Ă©lĂ©ments assez techniques pour un profane. Parmi tous vos choix, l’un des plus cruciaux sera celui de votre plan d’hĂ©bergement.

Voici 5 Ă©lĂ©ments que vous devriez prendre en compte pour ĂȘtre sĂ»r de choisir le bon hĂ©bergeur.

 

1. Les garanties de sécurité

Ce premier critĂšre vous permettra d’écarter, dĂšs le dĂ©part, certains hĂ©bergeurs. Une faille de sĂ©curitĂ© est tout simplement inconcevable si vous avez Ă  cƓur les intĂ©rĂȘts de vos futurs clients. Recherchez un plan qui offre automatiquement des protections Secure Socket Layer (SSL) et optez pour HTTPS, qui est plus sĂ»r que le HTTP conventionnel, en plus d’ĂȘtre meilleur pour le rĂ©fĂ©rencement. Ensemble, ces ajouts peuvent protĂ©ger l’information que vos clients partagent sur votre site.

La sĂ©curitĂ© est l’un des points les plus importants pour les pages oĂč les utilisateurs doivent soumettre des informations. Faites donc le nĂ©cessaire pour que les pages d’accueil, les pages de contact et surtout, les pages de traitement des paiements, soient entiĂšrement protĂ©gĂ©es.

 

2. Des capacités de haute performance

Votre plan d’hĂ©bergement doit pouvoir suivre l’Ă©volution de votre site, de son trafic et de vos commandes, maintenant et Ă  mesure que votre activitĂ© se dĂ©veloppe.

La vitesse du site est importante. S’il tombe en panne lorsque quelques visiteurs le consultent, ou si son chargement prend plus de deux secondes, vous allez perdre beaucoup de conversions.

Un conseil : certains forfaits offrent des modules d’extension haute vitesse. N’hĂ©sitez pas Ă  payer pour cette option supplĂ©mentaire, elle en vaut largement la peine.

 

 

3. La performance des bases de données

Vous vous dites certainement qu’une base de donnĂ©es performante n’est pas trĂšs utile pour un site d’e-commerce. Laissez-nous vous prouver le contraire.

 

 

Vos clients auront certainement besoin de votre barre de recherche pour trouver des produits ou des informations spĂ©cifiques. C’est dans votre base de donnĂ©es que seront stockĂ©s tous ces renseignements. Elle doit donc ĂȘtre suffisamment performante !

Par ailleurs vous devez ĂȘtre trĂšs prĂ©voyant et savoir que votre activitĂ© se dĂ©veloppera (c’est tout le mal qu’on vous souhaite !), et que vous aurez besoin d’un espace de stockage de plus en plus important. Les forfaits qui offrent une bande passante Ă©volutive sont gĂ©nĂ©ralement de bons plans !

 

4. L’intĂ©gration de votre CMS

Bien que WordPress, Magento, Joomla ou d’autres CMS puissent vous faciliter la tĂąche, tous les plans d’hĂ©bergement Web ne sont pas compatibles avec ces CMS.

Pour cette raison, si vous voulez utiliser certains outils pour créer son e-commerce, comme WooCommerce ou Zencart, ou certains systÚmes CMS (comme WordPress), vous devez vous assurer de leur comptabilité.

 

 

 

5. Une interface d’administration intuitive

Ce facteur n’affectera pas vos visiteurs, mais il aura un impact direct et significatif sur la gestion de votre boutique en ligne. Il s’agit d’un Ă©lĂ©ment important que vous ne pouvez pas nĂ©gliger.

Beaucoup de propositions d’interfaces vous seront faites. Certaines seront intuitives, simples Ă  maĂźtriser et Ă  utiliser, tandis que d’autres seront complexes et moins faciles Ă  maĂźtriser. Vous devez faire un choix bien rĂ©flĂ©chi.

Si vous ne voulez pas apprendre Ă  devenir administrateur de serveur, alors ne choisissez pas un site qui vous mettra dans ce rĂŽle. Optez plutĂŽt pour une entreprise qui vous offre l’hĂ©bergement web cPanel.

 

Creer-ecommerce.fr est hĂ©bergĂ© par IPFixe, une entreprise française, fiable et rĂ©active. Si nous avons choisi cette solution, c’est pour son offre Ă©largie qui rĂ©pond Ă  tous les besoins, mais aussi son service-client trĂšs disponible. L’interface back-office est intuitive et les forfaits sont Ă©volutifs pour s’adapter Ă  la croissance de notre site.

Au moment de crĂ©er son e-commerce, nous vous recommandons vivement d’opter pour cette solution d’hĂ©bergement.

 

Ne choisissez pas le plan d’hĂ©bergement de votre commerce Ă©lectronique en pensant uniquement Ă  faire des Ă©conomies, ce n’est pas aussi simple. Ce choix affectera directement la sĂ©curitĂ© de votre site, ses performances et votre expĂ©rience de sa gestion.

N’oubliez pas de choisir un plan qui, non seulement rĂ©pond Ă  vos besoins actuels, mais aussi Ă  ceux qui se prĂ©senteront au fur et Ă  mesure que votre e-commerce Ă©voluera.

Pourquoi votre boutique en ligne a besoin d’un business plan ?

Pourquoi votre boutique en ligne a besoin d’un business plan ?

Si votre premiĂšre pensĂ©e en entendant les mots « business plan » est « beurk », alors vous n’ĂȘtes pas seul. C’est sĂ»r qu’au moment de crĂ©er son e-commerce, ce n’est pas la partie la plus amusante !

Vous prĂ©fĂ©rerez passer directement Ă  l’action, ouvrir des comptes sur les rĂ©seaux sociaux, rĂ©diger vos fiches produit et peaufiner le design de votre boutique. Cependant, si vous voulez rĂ©ussir, vous devrez construire votre entreprise sur une mĂ©thodologie solide.

Et c’est lĂ  qu’intervient le business plan !

 

Pourquoi rédiger un business plan ?

MĂȘme si vous n’avez pas rĂ©ellement besoin de financement pour votre entreprise ou que vous ĂȘtes le seul aux commandes, un business plan est essentiel. Son objectif est de tracer un chemin stratĂ©gique pour la croissance et le dĂ©veloppement de votre activitĂ©.

Le business plan vous permet de mettre Ă  plat l’environnement de votre e-commerce et d’établir une feuille de route pour l’annĂ©e Ă  venir (voire les annĂ©es Ă  venir). Il vous aide Ă  ordonner vos idĂ©es, vos missions et Ă  mieux rĂ©partir votre budget.

En mettant Ă  l’écrit vos idĂ©es, votre vision d’ensemble et les stratĂ©gies de dĂ©veloppement Ă  adopter, avant de crĂ©er son e-commerce, vous pourrez mieux vous orienter. Vous Ă©vitez les erreurs, ainsi que les pertes de temps et d’argent.

 

Les Ă©lĂ©ments d’un business plan e-commerce

CrĂ©er son e-commerce seul, sans faire appel Ă  des investisseurs, ne nĂ©cessite pas un business plan hyper poussĂ©. Le but n’est pas de retarder le lancement de votre projet, mais bien d’en tracer le chemin.

Voyez alors le business plan comme quelque chose conçu pour ouvrir des idées et faire la lumiÚre sur certains aspects stratégiques.

NĂ©anmoins, pour que ce document soit utile, votre plan d’affaires doit comporter ces rubriques :

 

Une description de l’entreprise

Vous devez rĂ©diger un aperçu de votre entreprise, de vos produits ou services, des types de consommateurs et de vos avantages concurrentiels. Pour rĂ©diger cette partie, posez-vous la question suivante : qu’est-ce que je rĂ©pondrais Ă  une personne qui me demande ce que je vends sur mon e-commerce ?

 

Une analyse du marché

Avant de crĂ©er son e-commerce, une analyse de marchĂ© est nĂ©cessaire. Surveillez l’environnement de votre industrie, Ă©tudiez votre cible et listez les forces et faiblesses de votre environnement.

 

Besoin d’aide pour analyser votre marchĂ© ? TĂ©lĂ©chargez gratuitement le livre blanc « La social intelligence en pratique : Ă©tude de marché », un guide qui prĂ©sente la maniĂšre dont les rĂ©seaux sociaux peuvent ĂȘtre utilisĂ©s pour mener une Ă©tude de marchĂ©.

 

 

 

 

Un plan opérationnel

Celui couvre les opĂ©rations quotidiennes de votre entreprise, depuis l’emplacement de vos bureaux et les heures de travail, jusqu’Ă  l’inventaire et la comptabilitĂ©. Au fur et Ă  mesure, vous pouvez vous assurer que chacun des processus vitaux de votre entreprise fonctionne de la maniĂšre la plus fluide et efficace possible.

 

L’organisation et la gestion

Cette partie comprend les principaux acteurs de votre entreprise – qui en est le propriĂ©taire, qui la gĂšre, etc. Elle vous aide Ă  dĂ©finir toutes les parties impliquĂ©es dans la crĂ©ation de votre e-commerce, ainsi que les rĂŽles de chacun.

 

Les produits et services

C’est ici que vous dĂ©crivez les produits et services offerts par votre entreprise. Vous devez les dĂ©crire du point de vue de votre client. DĂ©finissez une proposition de valeur pour chaque prestation, ains que les avantages qu’elle apporte au client.

 

La stratégie commerciale et marketing

Cette partie comprend les techniques et stratégies pour atteindre votre marché cible, identifier les prospects et vendre vos produits et services. En composant cette section, des stratégies de marketing et de vente créatives peuvent émerger !

 

Pour savoir comment créer une stratégie digitale efficiente, téléchargez gratuitement le « Guide ultime du digital marketing » de Marketo.

 

 

 

Les projections financiĂšres

Dans cette rubrique, vous creusez et dĂ©terminez combien de chiffre d’affaires votre entreprise peut engranger au cours des 5 prochaines annĂ©es. Calculer ces chiffres peut ĂȘtre un Ă©norme coup de pouce Ă  la motivation et surtout, vous permettre d’établir vos objectifs.

 

Les besoins de financement

C’est la partie du plan oĂč vous dĂ©finissez vos besoins de financement externe et comment vous envisagez d’utiliser ces fonds et de les rembourser. MĂȘme si vous investissez simplement votre propre argent dans votre entreprise, cela peut vous aider Ă  vraiment concentrer vos dĂ©penses afin qu’elles soient toutes allouĂ©es et documentĂ©es correctement.

 

VoilĂ , vous savez tout sur le business plan. PrĂȘt Ă  en rĂ©diger un pour crĂ©er votre e-commerce avec succĂšs ?

4 choses à savoir avant de créer un e-commerce

4 choses à savoir avant de créer un e-commerce

CrĂ©er son e-commerce demande une certaine rĂ©flexion ! Que ce soit pour choisir ses produits, ses mĂ©thodes de communication ou sa plateforme de vente. Avant de foncer tĂȘte baissĂ©e, dĂ©couvrez les 4 choses Ă  savoir avant de crĂ©er son site marchand.

 

1. Démarrer « petit »

Beaucoup d’entrepreneurs en herbe sont impatients de plonger directement dans le vif du sujet, prĂȘts Ă  investir toutes leurs Ă©conomies dans l’achat de marchandise et les stratĂ©gies marketing.

Erreur !

Avant de foncer tĂȘte baissĂ©e, il faut prendre en compte tous les coĂ»ts concernant la crĂ©ation de son e-commerce. Acheter votre marchandise en gros, oui, mais
 Avez-vous pensĂ© aux quantitĂ©s minimales (souvent Ă©normes) Ă  commander afin de pouvoir profiter de tarifs attractifs, vous laissant une belle marge ?

Et si vous ne vendez pas le stock, le fournisseur va-t-il les reprendre ?

Avant de courir droit vers les grossistes, prenez le temps de tester vos compétences.

N’investissez pas beaucoup d’argent pour commencer – apprenez avec des objets peu coĂ»teux. Et lorsque vous commencerez Ă  faire un profit, rĂ©investissez cet argent dans votre entreprise plutĂŽt que d’acheter une nouvelle voiture ou payer un voyage.

 

2. Utiliser la thĂ©orie de l’entonnoir

Au fur et Ă  mesure, vous apprendrez quels produits se vendent bien et oĂč vous rĂ©alisez des profits. Le secret ? Mettre en place la « thĂ©orie de l’entonnoir » pour trouver votre niche de produit. Vous commencez trĂšs large… avec plusieurs catĂ©gories principales.

Puis, vous effectuez une étude de votre marché et de vos ventes, pour trouver les produits qui se vendent le mieux. Au fur et à mesure, vous supprimez des catégories pour vous diriger vers la niche la plus rentable.

 

3. Créer son e-commerce sur eBay

eBay est une excellente plateforme pour les débutants qui viennent de lancer leur e-business :

  • C’est rapide, facile et peu coĂ»teux.
  • Le trafic est intĂ©grĂ©, et les gens qui voient vos annonces les voient parce qu’ils sont Ă  la recherche de votre type de produit.
  • C’est un bon moyen de se familiariser avec les tenants et aboutissants de l’entreprise.

 

Vous voulez vous lancer sur les marketplaces ? TĂ©lĂ©chargez gratuitement le livre blanc « Marketplace : comment se lancer ? » d’Hipay

 

 

 

4. Ne pas espérer devenir riche rapidement

CrĂ©er son e-commerce, c’est comme dĂ©marrer n’importe quelle autre entreprise – il faut de la patience et de la persĂ©vĂ©rance. Ne vous attendez pas Ă  ce que l’argent tombe du ciel, du jour au lendemain. Vous devrez prendre le temps de peaufiner votre projet, avant de le lancer.

Ensuite, il faudra le développer pas à pas, travailler chaque jour les contenus et le référencement, prendre du temps pour communiquer sur les réseaux sociaux et réinvestir vos gains dans des campagnes payantes et performantes.

Mais si crĂ©er un e-commerce est vraiment votre rĂȘve, alors cette aventure ne vous apportera que du bonheur !

Lancez-vous maintenant avec notre formation :

Créer son e-commerce en dropshipping : que vendre en 2019 ?

Créer son e-commerce en dropshipping : que vendre en 2019 ?

Avec un marchĂ© inondĂ© de produits, trouver une idĂ©e peut s’apparenter Ă  un vĂ©ritable casse-tĂȘte pour les adeptes du dropshipping, ou ceux qui veulent se lancer dans cette activitĂ©.

Pour vous aider, voici 21 idées de niche pour créer son e-commerce en dropshipping !

 

Les produits de la Tech

  1. Les caméras drones : il y en a maintenant à bas prix qui offrent des vues de haute qualité et une liberté totale. Une belle idée pour créer son e-commerce en dropshipping.

 

  1. CamĂ©ras IP de sĂ©curitĂ© domestique : toujours aussi demandĂ©es. DĂ©sormais avec Internet, il est possible d’avoir les images sur les smartphones, ce qui rend cet objet encore plus utile pour les consommateurs en quĂȘte de sĂ©curitĂ©.

 

  1. Diffuseur de Wi-Fi : permet de doubler la vitesse de l’Internet et d’augmenter la portĂ©e du signal pour couvrir de plus grandes zones telles que la piscine, le garage ou le jardin.

 

  1. Chargeurs de tĂ©lĂ©phones sans fil : tendance du produit en hausse avec le lancement de l’iPhone avec recharge sans fil. Ils sont tous accompagnĂ©s d’un micro.

 

 

  1. Lentilles pour tĂ©lĂ©phone : s’imposent de plus en plus sur le marchĂ© de la tĂ©lĂ©phonie, elles sont connues pour doubler le grossissement des clichĂ©s et permettre de prendre des photos de grande qualitĂ©. À ajouter dans votre liste d’idĂ©e de crĂ©ation e-commerce.

 

  1. Support pour téléphone de voiture : en forte demande, il est devenu un accessoire automobile important.

 

 

Les produits animaliers

  1. Gants pour animaux de compagnie : munis de bords pointus en silicone d’un cĂŽtĂ© et de mailles en caoutchouc de l’autre, ils permettent d’offrir un massage relaxant pour chiens et chats.

 

  1. Colliers gonflables pour animaux : nouvelle tendance sur le marchĂ©, ils protĂšgent les animaux contre les blessures au visage et les aident Ă  rĂ©cupĂ©rer quand ils s’en font une.

 

  1. Nourriture bio pour animaux : la tendance du bio se dĂ©veloppe partout ! Ce marchĂ© doit ĂȘtre pris en compte au moment de crĂ©er son e-commerce en dropshipping.

 

 

Les produits de soin et de beauté

  1. Tampon ombre Ă  paupiĂšres : accessoire de maquillage en vogue, il suffit de mettre la pĂąte ou l’ombre Ă  paupiĂšres sur le tampon et de l’appuyer dĂ©licatement sur la zone Ă  maquiller.

 

  1. Soutien-gorge sans bretelles : faciles à porter et trÚs confortables, ces soutiens-gorges ont la cote quand les beaux jours reviennent !

 

  1. Boucles d’oreilles de style bohĂšme : toujours aussi populaires chez les femmes avec des prix diffĂ©rents. Vous pouvez lancer un e-commerce dĂ©diĂ© Ă  ce type d’accessoire.

 

  1. Kit de manucure : le nail art est en vogue ! Proposer des kits manucure est un excellent moyen de surfer sur cette tendance.

 

  1. Monokinis : ces maillots de bain entre le bikini et le une-piĂšce sont Ă  la mode et popularisĂ©s par le cinĂ©ma. C’est une bonne idĂ©e pour crĂ©er son e-commerce.

 

  1. Maquillage waterproof : les beauty addict sont en recherche de produits longue tenue. Le maquillage waterproof fait partie des solutions Ă  leur apporter.

 

 

Les produits du quotidien

  1. Hameçon Ă  nƓud rapide : parfait pour couper, rĂ©tracter et attacher des hameçons incassables. Fonctionne avec tous les types de fils et offre une flexibilitĂ© totale pour attacher les hameçons. L’outil est livrĂ© avec un crochet de suspension pour la fixation des sacs de voyage et des ceintures.

 

  1. ThermomĂštre infrarouge sans contact : un des produits les plus en vogue en 2018, c’est un dispositif qui peut facilement mesurer la tempĂ©rature Ă  une distance de 12 pouces.

 

  1. Correcteur de posture : recommandĂ© par les physiothĂ©rapeutes, il aide les utilisateurs Ă  se tenir droits tout en soutenant leur moelle Ă©piniĂšre. À une Ă©poque oĂč nous passons beaucoup de temps assis Ă  un bureau, c’est parfait pour prĂ©venir les problĂšmes de dos.

 

 

  1. Pistolet Ă  souder Ă©lectrique : excellent produit de bricolage pour amateurs ! À l’heure oĂč la dĂ©co et le bricolage font partie des loisirs prĂ©fĂ©rĂ©s des Français, c’est une excellente idĂ©e.

 

  1. Tuyau d’arrosage flexible : le jardinage est aussi un loisir trĂšs prisĂ©. Offrez des outils pratiques, qui peuvent ĂȘtre utilisĂ©s par des amateurs !

 

  1. Chaussures de course en maille : prisées par les amateurs de jogging, elles offrent un confort dans le mouvement. Une bonne idée pour créer son e-commerce dédié au running.

 

Nous espĂ©rons que vous trouverez l’inspiration avec ces 21 idĂ©es !

Lancer votre site e-commerce : 11 conseils pour les débutants

Lancer votre site e-commerce : 11 conseils pour les débutants

Vous songez à lancer votre site e-commerce ? Si vous avez 0 expérience ou que vous voulez augmenter le taux de conversion de votre boutique en ligne, lisez ce qui suit !

Nous vous proposons 11 conseils de pro pour créer une boutique en ligne à succÚs.  

 

1. Créer une stratégie de marketing de contenu avant de commencer

Rien de bon ne commence sans un plan. De nos jours, toute entreprise e-commerce a besoin d’une stratĂ©gie de contenu.

Pourquoi ?

Le marketing de contenu vous permet de crĂ©er une synergie autour de votre marque, vous pouvez Ă©tendre l’influence et la portĂ©e de votre boutique en ligne, gĂ©nĂ©rer de l’intĂ©rĂȘt pour vos produits et provoquer l’engagement de vos potentiels clients.

Dressez une liste de toutes les actions et canaux que vous comptez utiliser pour atteindre vos clients, que ce soit avec du contenu de blog, des vidéos ou des newsletters.

 

Besoin d’aide pour mettre en place votre stratĂ©gie de contenu ? TĂ©lĂ©chargez gratuitement Le Guide du Content Marketing (attirer, sĂ©duire, convaincre, fidĂ©liser) de KeizerLead.

 

 

 

2. Diversifier vos réseaux sociaux

Les réseaux sociaux restent des canaux essentiels pour promouvoir votre e-commerce et conclure des ventes.

Mais comment ne pas se perdre au milieu de toutes ces plateformes ?

Il existe une solution simple à ce problÚme : diversifier et analyser les réseaux sociaux qui génÚrent le plus de résultats. Vous pourrez vous concentrer sur les plateformes qui rapportent.

Rappelez-vous que les socionautes utilisent ces canaux pour une activitĂ© sociale, ils n’envisagent pas forcĂ©ment d’acheter des produits. Mais si vous ĂȘtes rĂ©guliĂšrement prĂ©sent dans leur esprit, au moment de l’acte d’achat, c’est Ă  votre e-commerce qu’ils penseront. 

 

3. Optimiser votre FAQ

Les clients auront toujours des questions et des doutes avant d’acheter un produit. Assurez-vous de leur fournir les informations dont ils ont besoin sur le paiement, l’expĂ©dition, les retours, les coordonnĂ©es, la garantie… sur la page « FAQ » ou « Foire Aux Questions » de votre boutique e-commerce.

 

4. Être toujours Ă  l’affĂ»t des nouvelles de votre marchĂ©

Les nouvelles et Ă©tudes concernant votre marchĂ© crĂ©ent toujours une excellente occasion de partager des idĂ©es avec vos clients. Certains articles peuvent sembler un peu compliquĂ©s pour vos clients, mais c’est Ă  vous de les simplifier et de les rendre faciles Ă  comprendre.

 

 

Investir du temps dans la crĂ©ation de contenu original augmente le positionnement de votre boutique dans les moteurs de recherche, mais prouve Ă©galement l’expertise de votre marque.

Vous vous positionnerez comme une référence dans votre domaine.

 

5. Utiliser des outils pour réduire les paniers abandonnés

Les tests A/B et les outils qui analysent l’expĂ©rience des utilisateurs vous font entrer dans l’esprit des visiteurs. Utiliser certaines de ces applications pour comprendre le comportement des internautes et savoir pourquoi les gens quittent votre e-commerce.

L’optimisation continue assure non seulement la satisfaction des clients, mais aussi la croissance de votre marque.

 

6. Embrasser l’Email Marketing

Les newsletters sont envoyĂ©es chaque semaine ou chaque mois. EntiĂšrement automatisĂ©, l’email marketing permet de partager des contenus Ă©ducatifs pour guider vos prospects, des promotions, vos nouveautĂ©s
 

L’objectif est de conserver un lien avec vos visiteurs et vos clients, tout en les incitant à l’achat.

 

7. Parler Ă  vos visiteurs

Au moment de lancer son site e-commerce, pensez Ă  la façon dont vous discuter avec vos visiteurs. Par exemple, installez un livechat sur votre boutique en ligne, un chatbot sur vos rĂ©seaux sociaux
 Sans oublier de veiller constamment sur vos notifications pour rĂ©pondre rapidement Ă  vos prospects.

Pour en savoir plus sur l’implĂ©mentation d’un livechat, tĂ©lĂ©chargez gratuitement le livre blanc « Click to Chat, comment booster vos ventes en ligne » d’iAdvize.

 

 

Les clients adorent parler Ă  l’Ă©quipe de votre entreprise, alors donnez-leur l’attention qu’ils veulent et vous verrez comment le support avant-vente augmentera vos niveaux de conversion !

 

8. Élaborer un plan pour amĂ©liorer votre rĂ©fĂ©rencement

Bien que votre stratĂ©gie de contenu doit se concentrer sur l’aide aux utilisateurs et non aux moteurs de recherche, votre e-commerce doit aussi miser sur le SEO. Vos contenus devront contenir des mots-clĂ©s pour aider les moteurs de recherche Ă  identifier votre boutique comme un vendeur de certains produits.

Pensez à effectuer une recherche de mots-clés recherchés, et les moins concurrentiels possible, sur votre marché. 

 

9. Créer une marque mémorable

Les clients achĂštent auprĂšs des personnes en qui ils ont confiance. Que pensez-vous d’humaniser votre e-commerce avec un personnage fictif ? Si ce n’est pas possible, ajoutez votre personnalitĂ© Ă  vos contenus, que ce soit sur votre blog ou sur les rĂ©seaux sociaux. Si les prospects arrivent s’identifier Ă  vous, alors c’est gagné !

 

10. Lancer votre site e-commerce adapté aux mobiles

Les clients d’aujourd’hui rĂ©clament Ă  grands cris un site Web mobile. Si vous voulez ĂȘtre compĂ©titif, il est prĂ©fĂ©rable d’assurer une expĂ©rience fluide et intuitive sur votre boutique en ligne. Faites en sorte que votre site marchand soit performant sur tous les Ă©crans, tels que les smartphones et les tablettes. 

 

11. Présenter correctement ses produits

Voici les éléments que vous devez avoir dans toutes vos pages produits :

  • Le numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone du service client
  • Le nom du produit avec un caractĂšre gras et une police d’au moins 16
  • Les commentaires sur les produits
  • Plusieurs images de haute qualitĂ© du produit
  • Une vidĂ©o : l’ajout de vidĂ©os dans vos fiches produits augmente la conversion vers votre boutique en ligne de 144%.
  • Le prix du produit dotĂ© d’un design frappant et une couleur diffĂ©rente
  • Les frais d’expĂ©dition du produit
  • Les variations du produit (couleur, taille
)
  • Un appel Ă  l’action comme « Ajouter au panier » ou « Acheter maintenant »
  • Les caractĂ©ristiques les plus importantes sous forme de liste Ă  points

 

 

Si vous voulez vraiment augmenter le taux de conversion de votre boutique en ligne, la meilleure chose Ă  faire est une analyse approfondie. Il est important que vous examiniez tous les Ă©lĂ©ments dont nous parlons dans cet article et que vous soyez conscient des rĂ©sultats qu’ils produisent.

En prenant en compte ces conseils, vous serez prĂȘt Ă  lancer votre site e-commerce ! 

Dropshipping : 10 questions Ă  se poser pour bien se lancer

Dropshipping : 10 questions Ă  se poser pour bien se lancer

PrĂȘt Ă  lancer son e-commerce en dropshipping ? Voici 10 questions Ă  vous poser pour dĂ©marrer votre activitĂ© avec succĂšs et vendre des produits qui plairont Ă  votre cible !

 

1. OĂč puis-je trouver des fournisseurs ?

Sans fournisseurs, pas de dropshipping ! Vous pouvez trouver des grossistes par le biais d’annuaires spĂ©cialisĂ©s, via des requĂȘtes Google ou faire confiance Ă  des grands noms du e-commerce comme AliExpress et BigBuy. Ces derniers offrent des programmes de dropshipping trĂšs intĂ©ressants pour dĂ©marrer.

 
 



 
 

2. De quoi ai-je besoin pour démarrer un e-commerce en dropshipping ?

Pour lancer son e-commerce de dropshipping, vous aurez besoin :

  • De choisir un statut juridique pour votre activité : le plus simple est de dĂ©marrer en tant que micro-entrepreneur
  • D’un numĂ©ro de SIRET, fourni lors de la crĂ©ation de l’entreprise
  • D’un compte bancaire dĂ©diĂ© Ă  votre activitĂ© e-commerce
  • D’un site internet moderne et fonctionnel
  • D’une extension dropshipping relative au fournisseur sĂ©lectionnĂ©

 

3. Les grossistes dropshipping fournissent-ils un service Ă  la clientĂšle et/ou discutent-ils avec mes clients ?

En tant que dĂ©taillant, vous ĂȘtes responsable Ă  100 % des relations avec les clients. Vous aurez besoin de construire et de commercialiser votre site Web, de rĂ©pondre aux questions avant-vente (et donc de guider vos potentiels clients), de gĂ©rer les problĂšmes SAV et d’assurer un bon suivi de livraison. Vous ĂȘtes l’intermĂ©diaire entre votre fournisseur et votre client, ainsi que le seul interlocuteur de ces deux acteurs.

 

4. Comment passer des commandes aux fournisseurs ?

Chaque grossiste en livraison directe sera différent. La plupart des fournisseurs (mais pas tous) accepteront les commandes par email. Beaucoup les accepteront par téléphone, et ceux qui ont des sites internet plus avancés les accepteront directement en ligne.

Des fournisseurs comme AliExpress ou Big Buy vous permettent d’automatiser le processus et de gagner du temps. Lorsqu’une commande est passĂ©e sur votre e-commerce, aprĂšs vĂ©rification de votre part, vous n’aurez qu’à cliquer sur un bouton pour leur envoyer la commande. Ils s’occupent alors du reste.

 

5. Quel est le dĂ©lai d’expĂ©dition d’une commande ?

Cela varie en fonction de la qualitĂ© du fournisseur et de son emplacement. La plupart des fournisseurs dĂ©cents devraient pouvoir traiter, emballer et expĂ©dier une commande le jour mĂȘme si elle est reçue avant midi, heure locale.

NĂ©anmoins, si vous faites appel Ă  des fournisseurs Ă©trangers, le dĂ©lai de livraison sera allongĂ©. En effet, mĂȘme s’ils prĂ©parent la commande en 24 ou 48h, le transport peut mettre une dizaine de jours.

 

6. Comment puis-je obtenir des informations de suivi pour les commandes ?

Cela dĂ©pend toujours de l’expĂ©diteur. Un grossiste de qualitĂ© fournira des informations de suivi par email, en texte clair, ou dans un fichier.CSV ou.XML spĂ©cialement formatĂ©. Les informations de suivi doivent ĂȘtre reçues immĂ©diatement aprĂšs le traitement de l’envoi ou avant la fin de la journĂ©e oĂč la commande a Ă©tĂ© expĂ©diĂ©e. Une fois que vous recevez un numĂ©ro de suivi, il est de votre responsabilitĂ© de le transmettre Ă  votre client, habituellement par l’interface de votre panier d’achats. C’est un processus qui s’automatise trĂšs facilement et qui sera positif sur la fidĂ©lisation du client.

 

7. Comment puis-je payer mon fournisseur ?

Au dĂ©part, le fournisseur exige que vous fournissiez un numĂ©ro de carte bancaire ou une autorisation de prĂ©lĂšvement au moment de votre inscription. Au moment de crĂ©er votre entreprise, vous aurez besoin d’un compte bancaire professionnel. Faites une demande de carte de crĂ©dit business, de prĂ©fĂ©rence, sĂ©lectionnez une carte Visa ou Mastercard, car de nombreux fournisseurs n’acceptent pas l’American Express.

Cette méthode est la plus facile et la plus rapide pour régler le fournisseur. Par ailleurs, vous aurez une trésorerie toujours à jour, ce qui vous aidera à mieux gérer vos dépenses.

 

8. Qui paie les frais d’expĂ©dition pour les commandes ?

Si vous accordez les frais de port pratiquĂ©s sur votre site Ă  ceux pratiquĂ©s par votre fournisseur, c’est le client qui paie la livraison. Vous ne verrez aucune diffĂ©rence de votre cĂŽtĂ©. Par contre, si vous choisissez d’offrir les frais de port Ă  partir d’un certain montant, et que ce n’est pas le cas de votre grossiste, c’est votre entreprise qui s’en acquittera.

Pour lancer son e-commerce en dropshipping avec succĂšs, posez-vous les bonnes questions d’abord. En ce qui concerne les interrogations fournisseurs, sollicitez directement les grossistes pour connaĂźtre leurs conditions. Vous pourrez analyser chaque mĂ©thode de travail et critĂšres de partenariat, pour faire un choix Ă©clairé !

 

9. Est-ce que les commandes semblent provenir directement de mon entreprise ?

Oui ! C’est l’un des grands avantages du dropshipping. La plupart des expĂ©diteurs de livraison directe inscriront le nom et le logo de votre entreprise sur les bordereaux d’emballage et les factures, ainsi que votre adresse de retour. Ce sera comme si vous aviez expĂ©diĂ© vous-mĂȘme le produit.

 

10. Comment fonctionnent les retours des clients ?

La plupart des fournisseurs dropshipping auront des restrictions sur ce qui peut et ne peut pas ĂȘtre retournĂ©. Vous devrez donc vous assurer de communiquer clairement (avant l’achat ET avant d’accepter le retour du client) pour ĂȘtre sĂ»r de vous faire rembourser et de satisfaire le client.

Lorsqu’un fournisseur accepte les retours, il vous transmet un numĂ©ro d’identification. Une fois reçu, vous n’avez qu’Ă  transmettre ce numĂ©ro, ainsi que l’adresse de l’entrepĂŽt Ă  votre client.

Une fois que le fournisseur reçoit le retour, il doit vous envoyer un avis accompagnĂ© d’une facture de crĂ©dit indiquant qu’il vous a crĂ©ditĂ© l’article. Ensuite, vous remboursez Ă  votre tour le client.

Créer son e-commerce : 5 stratégies pour valider vos idées de produits

Créer son e-commerce : 5 stratégies pour valider vos idées de produits

En gĂ©nĂ©ral, la motivation de crĂ©er son e-commerce vient avec une idĂ©e de produits ou services Ă  vendre. Mais comment ĂȘtre sĂ»r de vendre son idĂ©e phare ? Les consommateurs en ont-ils rĂ©ellement besoin ? Vont-ils vous faire confiance ? Ces questions sont lĂ©gitimes au moment de crĂ©er votre site marchand. S’il est impossible d’obtenir 100% de certitude quant Ă  vos produits, il est possible d’attĂ©nuer les risques en validant votre projet au prĂ©alable.

Comment ? Découvrez 5 méthodes pour tester son idée avant de créer son e-commerce !

 

1. Analyser la concurrence

Vous n’ĂȘtes probablement pas la premiĂšre personne Ă  avoir eu cette idĂ©e. Par consĂ©quent, la premiĂšre Ă©tape consiste Ă  rechercher des concurrents pour mieux comprendre la demande et l’attrait potentiel du produit. S’il y a peu de concurrence, c’est plutĂŽt une bonne nouvelle : il y a de la demande et peu d’offres. Par contre, si vous avez Ă©normĂ©ment de concurrents, c’est bon signe pour la demande, mais vous allez devoir prĂ©voir une offre exceptionnelle pour vous dĂ©marquer.

NĂ©anmoins, ne vous arrĂȘtez pas ici pour savoir s’il faut crĂ©er son e-commerce. Pour valider (ou pas) votre projet, Ă©valuez plus en profondeur les compĂ©titeurs potentiels.

 

Évaluer les donnĂ©es clĂ©s des concurrents

Une fois que vous avez listĂ© les principaux concurrents, vous pouvez utiliser des outils en ligne gratuits comme SimilarWeb et SEMrush pour en dĂ©couvrir d’autres.

Cependant, ces plateformes peuvent également fournir des informations supplémentaires, bien utiles pour analyser la faisabilité de votre idée. Vous trouverez les renseignements suivants :

  • Aperçu du trafic
  • GĂ©ographie du trafic
  • Sites Web rĂ©fĂ©rents
  • Mots-clĂ©s de recherche (organique et payĂ©)
  • RĂ©fĂ©rences sociales

AprÚs avoir décomposé ces données, vous commencerez à avoir un meilleur aperçu de la validité de votre projet e-commerce.

 

Se renseigner sur l’anciennetĂ© des concurrents

Les entreprises qui ne font pas d’argent mettent rapidement la clĂ© sous la porte. Vous pouvez utiliser un service tel que WHOIS pour rechercher des informations sur un domaine particulier et voir quand il a Ă©tĂ© enregistrĂ©. De plus, Twitter et Facebook vous montreront les dates de crĂ©ation des comptes. Vous connaĂźtre l’historique de vos concurrents pour savoir si votre idĂ©e e-commerce est viable sur le long terme.

 

VĂ©rifier l’intĂ©rĂȘt du marchĂ©

Quelles sont les retombĂ©es de ces entreprises sur les rĂ©seaux sociaux ? Est-ce qu’elles ont de nombreux abonnĂ©s Ă  leur page ? Est-ce que les consommateurs laissent des commentaires sur Internet, Ă  propos des produits vendus ou de ces entreprises ?

Le suivi social et l’interaction ne sont pas nĂ©cessairement corrĂ©lĂ©s aux ventes, mais ils constituent un indicateur important de l’intĂ©rĂȘt du marchĂ©. L’une des choses les plus importantes Ă  retenir ici est que vous ne pouvez pas vous rĂ©fĂ©rer uniquement au nombre de followers pour jauger l’intĂ©rĂȘt des clients. Il est facile d’acheter des milliers de faux fans Ă  moindre coĂ»t.

C’est pour cette raison que vous devez regarder au-delĂ  du suivi social et vĂ©rifier les interactions.

 

 

2. Comprendre le marché avant de créer son e-commerce

Maintenant que vous avez une meilleure comprĂ©hension de vos concurrents et des indications sur leur performance, il est temps de regarder le marchĂ© d’un peu plus prĂšs.

 

Analyser les tendances du marché

La derniĂšre chose que vous voulez faire est de sauter de pleins pieds dans un marchĂ© en dĂ©clin. Simple d’utilisation et gratuit, Google Trends vous permet de rechercher des mots-clĂ©s liĂ©s au produit ou secteur d’activitĂ© choisi pour crĂ©er votre e-commerce. Vous connaĂźtrez immĂ©diatement son niveau de tendance.

Votre idĂ©e est-elle Ă  la hausse, Ă  la baisse ou stagne-t-elle ? Savoir oĂč va le marchĂ© peut vous aider Ă  prendre une dĂ©cision plus Ă©clairĂ©e.

 

Analyser les recherches

Connaßtre la tendance de votre produit est un bon début. Cependant, allez plus loin en vérifiant le trafic généré par les mots-clés relatifs à votre idée. Combien de personnes recherchent actuellement votre idée de produit chaque mois ? Quelles sont les tendances pour les mois à venir ?

C’est lĂ  qu’intervient l’outil de planification des mot-clĂ©s de Google. Ce dernier vous permet de rechercher des mot-clĂ©s et des expressions associĂ©s Ă  votre produit, puis d’afficher le nombre total de recherches effectuĂ©es pour chaque terme. Vous aurez une meilleure visibilitĂ© de la taille de votre marchĂ© et de la maniĂšre dont elles recherchent vos futurs produits ou services.

 

3. Sonder son marché cible

Avant de crĂ©er son e-commerce, il convient de rencontrer ses potentiels clients pour Ă©laborer sa stratĂ©gie. Le moyen le plus rapide et le moins cher pour enquĂȘter auprĂšs de son marchĂ© est de crĂ©er vous-mĂȘme un sondage, en utilisant un outil comme Survey Monkey.

Il faudra alors le diffuser auprÚs de personnes qui ont le profil de vos clients potentiels. Commencez par vos proches, avant de poster votre sondage dans des groupes Facebook thématiques.

Si besoin, vous pouvez aussi vous tourner vers des services chargĂ©s de diffuser votre enquĂȘte auprĂšs d’un panel correspond Ă  votre cible. Cette mĂ©thode est payante, mais elle vous aide Ă  avoir un aperçu concret de ce que vos prospects recherchent. Ce qui augmente les chances de succĂšs au moment de crĂ©er son e-commerce.

 

4. Créer une campagne de financement participatif

Le crowdfunding est une technique populaire pour tester une idée. Vous aurez le choix entre différents prestataires, comme Ulule, Kickstarter ou KissKissBankBank.

La mise en place d’une campagne de crowdfunding vous aide non seulement Ă  valider votre produit, mais vous permet Ă©galement de collecter de l’argent dĂšs le dĂ©part. Cependant, les opĂ©rations de financement participatif sont gĂ©nĂ©ralement rĂ©servĂ©es aux produits nouveaux / intĂ©ressants ou innovants. Si votre idĂ©e est plutĂŽt de la revente de produits d’une autre marque ou de produits importĂ©s, cette stratĂ©gie de validation n’est pas possible.

 

5. Créer son e-commerce en version test

L’une des mĂ©thodes les plus fiables pour tester la demande consiste Ă  crĂ©er une boutique test. Vous pouvez :

  • Ouvrir un compte vendeur sur des marketplaces comme Amazon, La Redoute ou eBay.
  • CrĂ©er un commerce en dropshipping avec Dropizi pour tester le produit.
  • Utiliser une solution comme Wizishop pour lancer sa boutique rapidement, Ă  moindres frais.
  • Organiser des prĂ©commandes.

Si le succÚs est au rendez-vous, vous pourrez développer votre propre boutique en ligne et commander votre premier stock.

 

Sauter le pas et crĂ©er son e-commerce est une dĂ©marche impressionnante, parfois effrayante, surtout lorsque vous n’ĂȘtes pas sĂ»r de votre idĂ©e de produit. Cependant, en prenant le temps d’analyser vos concurrents, d’étudier le marchĂ© et de tester votre idĂ©e, vous pourrez rĂ©aliser votre rĂȘve de maniĂšre sereine !