En général, la motivation de créer son e-commerce vient avec une idée de produits ou services à vendre. Mais comment être sûr de vendre son idée phare ? Les consommateurs en ont-ils réellement besoin ? Vont-ils vous faire confiance ? Ces questions sont légitimes au moment de créer votre site marchand. S’il est impossible d’obtenir 100% de certitude quant à vos produits, il est possible d’atténuer les risques en validant votre projet au préalable.

Comment ? Découvrez 5 méthodes pour tester son idée avant de créer son e-commerce !

 

1. Analyser la concurrence

Vous n’êtes probablement pas la première personne à avoir eu cette idée. Par conséquent, la première étape consiste à rechercher des concurrents pour mieux comprendre la demande et l’attrait potentiel du produit. S’il y a peu de concurrence, c’est plutôt une bonne nouvelle : il y a de la demande et peu d’offres. Par contre, si vous avez énormément de concurrents, c’est bon signe pour la demande, mais vous allez devoir prévoir une offre exceptionnelle pour vous démarquer.

Néanmoins, ne vous arrêtez pas ici pour savoir s’il faut créer son e-commerce. Pour valider (ou pas) votre projet, évaluez plus en profondeur les compétiteurs potentiels.

 

Évaluer les données clés des concurrents

Une fois que vous avez listé les principaux concurrents, vous pouvez utiliser des outils en ligne gratuits comme SimilarWeb et SEMrush pour en découvrir d’autres.

Cependant, ces plateformes peuvent également fournir des informations supplémentaires, bien utiles pour analyser la faisabilité de votre idée. Vous trouverez les renseignements suivants :

  • Aperçu du trafic
  • Géographie du trafic
  • Sites Web référents
  • Mots-clés de recherche (organique et payé)
  • Références sociales

Après avoir décomposé ces données, vous commencerez à avoir un meilleur aperçu de la validité de votre projet e-commerce.

 

Se renseigner sur l’ancienneté des concurrents

Les entreprises qui ne font pas d’argent mettent rapidement la clé sous la porte. Vous pouvez utiliser un service tel que WHOIS pour rechercher des informations sur un domaine particulier et voir quand il a été enregistré. De plus, Twitter et Facebook vous montreront les dates de création des comptes. Vous connaître l’historique de vos concurrents pour savoir si votre idée e-commerce est viable sur le long terme.

 

Vérifier l’intérêt du marché

Quelles sont les retombées de ces entreprises sur les réseaux sociaux ? Est-ce qu’elles ont de nombreux abonnés à leur page ? Est-ce que les consommateurs laissent des commentaires sur Internet, à propos des produits vendus ou de ces entreprises ?

A lire également :  Lancer son site e-commerce : 3 étapes pour trouver une idée

Le suivi social et l’interaction ne sont pas nécessairement corrélés aux ventes, mais ils constituent un indicateur important de l’intérêt du marché. L’une des choses les plus importantes à retenir ici est que vous ne pouvez pas vous référer uniquement au nombre de followers pour jauger l’intérêt des clients. Il est facile d’acheter des milliers de faux fans à moindre coût.

C’est pour cette raison que vous devez regarder au-delà du suivi social et vérifier les interactions.

 

 

2. Comprendre le marché avant de créer son e-commerce

Maintenant que vous avez une meilleure compréhension de vos concurrents et des indications sur leur performance, il est temps de regarder le marché d’un peu plus près.

 

Analyser les tendances du marché

La dernière chose que vous voulez faire est de sauter de pleins pieds dans un marché en déclin. Simple d’utilisation et gratuit, Google Trends vous permet de rechercher des mots-clés liés au produit ou secteur d’activité choisi pour créer votre e-commerce. Vous connaîtrez immédiatement son niveau de tendance.

Votre idée est-elle à la hausse, à la baisse ou stagne-t-elle ? Savoir où va le marché peut vous aider à prendre une décision plus éclairée.

 

Analyser les recherches

Connaître la tendance de votre produit est un bon début. Cependant, allez plus loin en vérifiant le trafic généré par les mots-clés relatifs à votre idée. Combien de personnes recherchent actuellement votre idée de produit chaque mois ? Quelles sont les tendances pour les mois à venir ?

C’est là qu’intervient l’outil de planification des mot-clés de Google. Ce dernier vous permet de rechercher des mot-clés et des expressions associés à votre produit, puis d’afficher le nombre total de recherches effectuées pour chaque terme. Vous aurez une meilleure visibilité de la taille de votre marché et de la manière dont elles recherchent vos futurs produits ou services.

 

3. Sonder son marché cible

Avant de créer son e-commerce, il convient de rencontrer ses potentiels clients pour élaborer sa stratégie. Le moyen le plus rapide et le moins cher pour enquêter auprès de son marché est de créer vous-même un sondage, en utilisant un outil comme Survey Monkey.

A lire également :  Créer son site marchand : 8 stratégies pour trouver votre premier produit

Il faudra alors le diffuser auprès de personnes qui ont le profil de vos clients potentiels. Commencez par vos proches, avant de poster votre sondage dans des groupes Facebook thématiques.

Si besoin, vous pouvez aussi vous tourner vers des services chargés de diffuser votre enquête auprès d’un panel correspond à votre cible. Cette méthode est payante, mais elle vous aide à avoir un aperçu concret de ce que vos prospects recherchent. Ce qui augmente les chances de succès au moment de créer son e-commerce.

 

4. Créer une campagne de financement participatif

Le crowdfunding est une technique populaire pour tester une idée. Vous aurez le choix entre différents prestataires, comme Ulule, Kickstarter ou KissKissBankBank.

La mise en place d’une campagne de crowdfunding vous aide non seulement à valider votre produit, mais vous permet également de collecter de l’argent dès le départ. Cependant, les opérations de financement participatif sont généralement réservées aux produits nouveaux / intéressants ou innovants. Si votre idée est plutôt de la revente de produits d’une autre marque ou de produits importés, cette stratégie de validation n’est pas possible.

 

5. Créer son e-commerce en version test

L’une des méthodes les plus fiables pour tester la demande consiste à créer une boutique test. Vous pouvez :

  • Ouvrir un compte vendeur sur des marketplaces comme Amazon, La Redoute ou eBay.
  • Créer un commerce en dropshipping avec Dropizi pour tester le produit.
  • Utiliser une solution comme Wizishop pour lancer sa boutique rapidement, à moindres frais.
  • Organiser des précommandes.

Si le succès est au rendez-vous, vous pourrez développer votre propre boutique en ligne et commander votre premier stock.

 

Sauter le pas et créer son e-commerce est une démarche impressionnante, parfois effrayante, surtout lorsque vous n’êtes pas sûr de votre idée de produit. Cependant, en prenant le temps d’analyser vos concurrents, d’étudier le marché et de tester votre idée, vous pourrez réaliser votre rêve de manière sereine !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter !

Nous vous enverrons chaque nouvel article publié sur le blog, ainsi que de précieuses ressources pour lancer votre e-commerce avec succès.

Merci pour votre inscription !