Dropshipping : 10 questions à se poser pour bien se lancer

Dropshipping : 10 questions à se poser pour bien se lancer

Prêt à lancer son e-commerce en dropshipping ? Voici 10 questions à vous poser pour démarrer votre activité avec succès et vendre des produits qui plairont à votre cible !

 

1. Où puis-je trouver des fournisseurs ?

Sans fournisseurs, pas de dropshipping ! Vous pouvez trouver des grossistes par le biais d’annuaires spécialisés, via des requêtes Google ou faire confiance à des grands noms du e-commerce comme AliExpress et BigBuy. Ces derniers offrent des programmes de dropshipping très intéressants pour démarrer.

 

2. De quoi ai-je besoin pour démarrer un e-commerce en dropshipping ?

Pour lancer son e-commerce de dropshipping, vous aurez besoin :

  • De choisir un statut juridique pour votre activité : le plus simple est de démarrer en tant que micro-entrepreneur
  • D’un numéro de SIRET, fourni lors de la création de l’entreprise
  • D’un compte bancaire dédié à votre activité e-commerce
  • D’un site internet moderne et fonctionnel
  • D’une extension dropshipping relative au fournisseur sélectionné

 

3. Les grossistes dropshipping fournissent-ils un service à la clientèle et/ou discutent-ils avec mes clients ?

En tant que détaillant, vous êtes responsable à 100 % des relations avec les clients. Vous aurez besoin de construire et de commercialiser votre site Web, de répondre aux questions avant-vente (et donc de guider vos potentiels clients), de gérer les problèmes SAV et d’assurer un bon suivi de livraison. Vous êtes l’intermédiaire entre votre fournisseur et votre client, ainsi que le seul interlocuteur de ces deux acteurs.

 

4. Comment passer des commandes aux fournisseurs ?

Chaque grossiste en livraison directe sera différent. La plupart des fournisseurs (mais pas tous) accepteront les commandes par email. Beaucoup les accepteront par téléphone, et ceux qui ont des sites internet plus avancés les accepteront directement en ligne.

Des fournisseurs comme AliExpress ou Big Buy vous permettent d’automatiser le processus et de gagner du temps. Lorsqu’une commande est passée sur votre e-commerce, après vérification de votre part, vous n’aurez qu’à cliquer sur un bouton pour leur envoyer la commande. Ils s’occupent alors du reste.

 

5. Quel est le délai d’expédition d’une commande ?

Cela varie en fonction de la qualité du fournisseur et de son emplacement. La plupart des fournisseurs décents devraient pouvoir traiter, emballer et expédier une commande le jour même si elle est reçue avant midi, heure locale.

Néanmoins, si vous faites appel à des fournisseurs étrangers, le délai de livraison sera allongé. En effet, même s’ils préparent la commande en 24 ou 48h, le transport peut mettre une dizaine de jours.

 

6. Comment puis-je obtenir des informations de suivi pour les commandes ?

Cela dépend toujours de l’expéditeur. Un grossiste de qualité fournira des informations de suivi par email, en texte clair, ou dans un fichier.CSV ou.XML spécialement formaté. Les informations de suivi doivent être reçues immédiatement après le traitement de l’envoi ou avant la fin de la journée où la commande a été expédiée. Une fois que vous recevez un numéro de suivi, il est de votre responsabilité de le transmettre à votre client, habituellement par l’interface de votre panier d’achats. C’est un processus qui s’automatise très facilement et qui sera positif sur la fidélisation du client.

 

7. Comment puis-je payer mon fournisseur ?

Au départ, le fournisseur exige que vous fournissiez un numéro de carte bancaire ou une autorisation de prélèvement au moment de votre inscription. Au moment de créer votre entreprise, vous aurez besoin d’un compte bancaire professionnel. Faites une demande de carte de crédit business, de préférence, sélectionnez une carte Visa ou Mastercard, car de nombreux fournisseurs n’acceptent pas l’American Express.

Cette méthode est la plus facile et la plus rapide pour régler le fournisseur. Par ailleurs, vous aurez une trésorerie toujours à jour, ce qui vous aidera à mieux gérer vos dépenses.

 

8. Qui paie les frais d’expédition pour les commandes ?

Si vous accordez les frais de port pratiqués sur votre site à ceux pratiqués par votre fournisseur, c’est le client qui paie la livraison. Vous ne verrez aucune différence de votre côté. Par contre, si vous choisissez d’offrir les frais de port à partir d’un certain montant, et que ce n’est pas le cas de votre grossiste, c’est votre entreprise qui s’en acquittera.

Pour lancer son e-commerce en dropshipping avec succès, posez-vous les bonnes questions d’abord. En ce qui concerne les interrogations fournisseurs, sollicitez directement les grossistes pour connaître leurs conditions. Vous pourrez analyser chaque méthode de travail et critères de partenariat, pour faire un choix éclairé !

 

9. Est-ce que les commandes semblent provenir directement de mon entreprise ?

Oui ! C’est l’un des grands avantages du dropshipping. La plupart des expéditeurs de livraison directe inscriront le nom et le logo de votre entreprise sur les bordereaux d’emballage et les factures, ainsi que votre adresse de retour. Ce sera comme si vous aviez expédié vous-même le produit.

 

10. Comment fonctionnent les retours des clients ?

La plupart des fournisseurs dropshipping auront des restrictions sur ce qui peut et ne peut pas être retourné. Vous devrez donc vous assurer de communiquer clairement (avant l’achat ET avant d’accepter le retour du client) pour être sûr de vous faire rembourser et de satisfaire le client.

Lorsqu’un fournisseur accepte les retours, il vous transmet un numéro d’identification. Une fois reçu, vous n’avez qu’à transmettre ce numéro, ainsi que l’adresse de l’entrepôt à votre client.

Une fois que le fournisseur reçoit le retour, il doit vous envoyer un avis accompagné d’une facture de crédit indiquant qu’il vous a crédité l’article. Ensuite, vous remboursez à votre tour le client.

 

Lancer son site e-commerce en dropshipping ? Explorons les bases.

Lancer son site e-commerce en dropshipping ? Explorons les bases.

Par « Dropshipping », entendez « livraison directe ». Pour faire simple, c’est un modèle qui vous permet de lancer son site e-commerce sans avoir de stock à gérer. Vous référencez les produits et c’est le fabricant, ou grossiste, qui s’occupe de les expédier lorsque vous les vendez. Génial, n’est-ce pas ?

Voyons ensemble, dès maintenant, ce qu’est le dropshipping et les avantages de lancer son site e-commerce par ce moyen.

 

Le dropshipping, une association équitable

Au lieu d’acheter un grand stock de produits, qu’il faudra payer et entreposer, vous vous associez avec un fabricant ou un grossiste. En contrepartie, vous faites la promotion de ses articles sur votre site marchand. Lorsque vous vendez quelque chose, vous passez directement commande auprès de votre fournisseur et il s’occupe d’envoyer les marchandises au client. Au passage, vous prenez une commission sur la commande.

Simple, efficace et direct !

Ce système vous permet de réduire suffisamment le capital que vous investissez. Vous n’avez plus besoin de dépenser des milliers d’euros dans l’inventaire ou d’avoir un grand local. Un simple bureau avec un ordinateur suffit à démarrer votre activité.


 

Lancer son site e-commerce en dropshipping : peu de risque

Lorsque vous n’avez pas à vous approvisionner à l’avance, vous pouvez offrir plus de produits à votre clientèle. Par ailleurs, les risques liés à la création d’une boutique en ligne s’amenuisent considérablement. Si les produits ne se vendent pas comme prévu, vous n’avez pas un stock interminable sur les bras qu’il faudra brader. Lancer son site e-commerce de cette manière évite les pertes d’argent ou tout autre risque financier.

Un autre avantage du dropshipping est que disposer d’un entrepôt n’est pas du tout nécessaire. Tout le stock reste chez votre fournisseur. Ainsi, vous êtes libéré des frais de location et de gestion d’un magasin.

Enfin, sans marchandise à gérer ni à emballer, vous gagnez un temps considérable pour vous consacrer à votre corps de métier : la promotion de votre boutique en ligne. Vous avez le temps de peaufiner vos campagnes de communication, de travailler vos fiches produits et d’organiser des animations commerciales.

 

Le dropshipping : un business en ligne rentable ?

Facile et rapide à mettre en œuvre, oui.

Aisé à gérer, oui.

Peu de prise de risque, oui.

Mais question rentabilité, c’est sûr que vous pouvez espérer mieux ! Étant donné que le fournisseur s’occupe de toute la logistique et que les tarifs que vous pouvez pratiquer sont soumis à une rude concurrence, les marges sont parfois très faibles.

Bien évidemment, cela va dépendre des produits proposés. Pour les articles high-tech, les marges sont minces et se situent entre 5 à 10 %. Mais pour les accessoires bon marché, les gains sont souvent de l’ordre de 100 %. Toutefois, les profits bruts du dropshipping de situent entre 10 et 15 % de marge.

Aujourd’hui, pour réussir dans l’e-commerce, il est important d’avoir une proposition de vente unique très forte. Ce qui s’avère être difficile quand vous vendez les produits d’autres personnes.

Par ailleurs, si vous avez choisi de lancer votre site e-commerce en dropshipping parce que vous voulez investir 0€ dans votre entreprise, comment allez-vous grandir ? Face à la concurrence, vous devez au moins prévoir un budget marketing pour faire connaître votre site marchand et le placer sur les premières pages de Google.

 

Lancer son site e-commerce en dropshipping est une bonne idée si vous n’avez aucune expérience dans la vente en ligne. Vous pourrez vous former aux bases du e-commerce. Cette stratégie permet aussi de tester une idée sans trop risque, pour vérifier que le produit que vous souhaitez vendre est viable. Dans tous les cas, pour que votre boutique en ligne fonctionne, vous devrez offrir une quantité importante d’informations avec vos produits, pour vous démarquer et inciter à l’achat.